Lac Miroir : les reflets du Queyras en randonnée

Publié le - Mis à jour le

Miroir miroir, dis-moi où est le plus beau panorama du Queyras ? Le Lac Miroir se classe très haut dans les pépites du Parc naturel régional du Queyras. Une balade qui grimpe un peu pour accéder à un décor hautement photogénique, où les montagnes se reflètent dans les eaux du point d'eau.

Lac Miroir : les reflets du Queyras en randonnée

Où se trouve le Lac Miroir ?

Pour aller visiter le Lac Miroir, aussi appelé Lac des Près Soubeyrand, on prend la direction des Hautes-Alpes et plus précisément de la commune de Ceillac. Elle est située à une heure de route de Briançon, à l’extrémité sud du Parc naturel régional du Queyras. Ce dernier, créé en 1977, est le moins peuplé des parcs naturels régionaux français, avec 2300 habitants permanents.

Mais n’allez pas croire que vous allez forcément vous retrouver seuls avec ce coin de paradis : ce parc étant très couru, on vous conseille de commencer vos randonnées tôt le matin. C’est le cas pour le Lac Miroir, qui bénéficie de l’affluence des randonneurs du GR®5, même si on peut aussi vous recommander de viser la fin d’après-midi : les couleurs du soir sont un spectacle magnifique sur le lac. Des couleurs particulièrement vives à l’automne, quand les mélèzes qui bordent le lac se parent d’une teinte cuivrée flamboyante.

Le sentier de randonnée jusqu’au lac Miroir

Il existe plusieurs variantes pour accéder au Lac Miroir, que vous soyez plutôt tentés par une petite balade ou une aventure plus longue. Le point de départ se situe au lieu-dit du Pied du Mélezet, au sud-est de Ceillac, où vous trouverez un parking.

La randonnée débute de l’autre côté du torrent du Mélezet, où vous allez tout de suite vous enfoncer dans le cœur de la forêt, sur le parcours du mythique GR®5 de la Traversée des Alpes. On ne va pas vous mentir, le début est un peu raide, avec une ascension constante dans la forêt, jusqu'à une jolie passerelle en bois en encorbellement qui vous offrira une magnifique vue sur le Pied du Mélezet et le Vallon de Chaurionde.

Le plus dur est passé, le tracé rouge et blanc du GR continue d’évoluer en forêt jusqu’à arriver à une petite clairière, et enfin vous y êtes : le Lac Miroir perché à 2214 m et ses reflets magiques - si toutefois il n‘y a pas de vent - qui se dessinent au pied de la Crête des Veyres (3051 m). Prenez le temps d’y observer la flore mais aussi la faune : il n’est pas impossible de croiser des marmottes, que vous entendrez siffler au loin.

La balade peut s’arrêter là, mais on vous conseille, si vous avez du temps et de l’énergie, de rallonger la promenade. Les mollets vont chauffer un peu mais ça en vaut la peine. La piste continue pour rejoindre une zone où fleurissent des remontées mécaniques. Faites abstraction de ces géants de métal et poursuivez la montée de 200 m de dénivelé positif, et là c’est le Lac Saint-Anne qui vous accueille, à 2414 m d’altitude. Le panorama est complètement différent de son voisin le Lac Miroir : ici l’ambiance est très minérale, avec des névés qui subsistent tard dans la saison sur les bords nus de ce lac à la couleur topaze.

Pour terminer cette boucle de 12,5 km, redescendez en direction du nord-est jusqu’à atteindre le torrent du col Tronchet. Longez-le et il vous ramènera à bon port. Mais juste avant de rejoindre votre véhicule, faites un petit détour sur votre gauche pour aller voir la Cascade de la Pisse, ses eaux qui chutent de 280 m de haut avec majesté au milieu de la forêt et son petit nom qui en fera rire plus d’un.

Le Queyras en itinérance sur le GR® 58

Le Lac Miroir est un apéritif de choix pour découvrir le Parc naturel régional du Queyras. Mais si vous n'êtes pas rassasiés et que vous avez l’estomac accroché pour un plat plus consistant, le GR®58 vous attend, avec une de ses portes d’entrée à Ceillac. Il ne porte pas le nom de “Tour du Queyras” pour rien. Avec ses 130 km de sentiers, sans compter un nombre incalculable de variantes et autres petits itinéraires, le GR®58 permet de vivre l’expérience Queyras à 100%.

Ce circuit est un des GR les plus connus et parcourus de France, de par la beauté de ses paysages et de ses villages typiques comme celui de Saint-Véran, le plus haut village de France à 2042 m d'altitude, surnommé “le village où les coqs picorent les étoiles”.

Il y a autant de randonneurs qu’il y a de manière de faire ce Tour du Queyras, en dormant par exemple dans des refuges qui sont au nombre de cinq dans le Queyras : Refuge du Viso, Refuge Agnel, Refuge de la Blanche, Refuge de Furfande et Refuge de Basse Rua. Mais si vous n’avez pas peur de charger votre sac à dos, pourquoi ne pas tenter le GR®58 en bivouac, même pour quelques nuits ? Une façon d’appréhender la randonnée de manière minimaliste, mais au plus près de ce que la nature riche du Queyras a à offrir.

Nos autres destinations en région Paca