Île-Molène

Île Molène et l'épopée des goémoniers

Avec ce vent constant, heureusement qu'on a pris le cerf-volant ! Une partie ? Genre... décollage artistique ?

  • À pied

  • Facile

  • 3,7 km
  • 21 m+

Points forts de la rando

  • Beauté dangereuse de la mer d'Iroise
  • Délicieux sentiment d'isolement
  • Patrimoine ancestral : menhirs, moulins, fours à goémon

Détails de la balade

Description de la randonnée

"Qui voit Molène voit sa peine", prétend le diction. On dira plutôt de nos jours : "Qui voit Molène voit sa veine !". Quelle chance en effet de faire le tour de cette île privilégiée, qui a su garder une identité forte, entre le continent et Ouessant, seule et têtue face aux vents et aux vagues de la mer d'Iroise.

Le tour est rapide mais dense. Sur 3 kilomètres et quelques, on croise deux anciens moulins à vent, des menhirs, des fours à goémon...

Ah oui... On ne vous a pas dit : faute de richesses autre que le poisson, ici on cuisait le goémon, utile jadis pour fabriquer du verre, de la teinture d'iode... Sur une île perdue, on fait avec ce qu'on a. Car les vrais trésors ici, ce sont les paysages. Et ça, ça ne se monnaye pas !

Aucun avis

Aucun avis

Télécharge cette sortie sur l'app et aide la communauté en laissant un premier avis

Départ de la rando