Les 8 cascades de Corse à voir en randonnée

Publié le 7 décembre 2023 - Modifié le 8 janvier 2024

Les cascades de Corse ont tout pour plaire : ce bruit si particulier, l’air qui devient plus humide, cette brume qui vient caresser les joues. Ces randonnées sur l'Île de Beauté attirent chaque année de nombreux visiteurs, que cela soit en Haute-Corse ou en Corse-du-Sud. Cascade des Anglais, de Purcaraccia, du Voile de la Mariée ou encore Piscia di Gallu, on vous a fait une sélection des plus belles randonnées de Corse à voir en rando.

Les cascades de Corse ont tout pour plaire : ce bruit si particulier, l’air qui devient plus humide, cette brume qui vient caresser les joues. Ces randonnées sur l'Île de Beauté attirent chaque année de nombreux visiteurs, que cela soit en Haute-Corse ou en Corse-du-Sud. Cascade des Anglais, de Purcaraccia, du Voile de la Mariée ou encore Piscia di Gallu, on vous a fait une sélection des plus belles randonnées de Corse à voir en rando.

La Cascade des Anglais (Vizzavona)

Ne vous y trompez pas, malgré son nom, la Cascade des Anglais est bel et bien en Corse. Plus précisément en Haute-Corse, sur la commune de Vivario, à la frontière avec la Corse du sud.

Mais si on l’appelle bien “La” cascade, en réalité il ne s’agit pas d’une, mais d’une multitude de petits sauts qui s’écoulent à quelques pas du col de Vizzanova, dans la vallée de l’Agnone, formant le cours d’eau du même nom.

La balade pour s’y rendre est enchanteresse, à travers une forêt au sentier rocheux, le tout sous l'œil du Monte d’Oro, qui du haut de ses 2390 m domine la région.

Ces cascades aux proportions moins gargantuesques que certaines autres de l’île ne vont pas vous éblouir par leur taille, mais elles ont d’autres tours dans leur sac. En effet, lorsque le sentier rejoint le mythique GR® 20, il vous sera possible le long du sentier d’accéder à de nombreuses piscines naturelles, des vasques qui n’attendent que vous … et votre maillot de bain !

La Cascade de Radule

La Cascade de Radule est un autre des trésors de la Haute-Corse. Tout comme la cascade des Anglais, elle est située à la limite avec la Corse du sud, mais au nord-ouest de cette dernière, au pied du plus haut sommet de Corse le Monte Cinto (2706 m), non loin du col de Vergio.

Située sur la commune d’Albertacce, elle est accessible grâce à une randonnée de 2 heures qui par moment emprunte le GR® 20. Un sentier rocailleux parfois exigeant, mais qui saura vous récompenser à l’arrivée, et pour deux raisons.

Tout d’abord grâce à une baignade dans la vasque turquoise qui recueille l’eau du Golo après sa chute de 25 m. Mais aussi, si vous avez de la chance et que c’est ouvert, avec un casse-croûte à la Bergerie de Radule toute proche. Apparemment, les Migliaccioli, petits beignets de fromage Made in Corsica, sont à tomber. Vous nous en direz des nouvelles !

Cascade de la Struccia (Carcheto-brustico, Haute-Corse)

Les environs de Bastia ne sont pas en reste quand on parle de chutes d’eau. À près de 60 km au sud de la deuxième ville la plus peuplée de l’île, dans la petite commune de Carcheto-Brustico, coule la Cascade de la Struccia.

Contrairement à certaines cascades qui se trouvent sur des contreforts escarpés ou au bout de longues randonnées exigeantes, la cascade de la Struccia, nichée dans une forêt de châtaigniers de la région de la Castagniccia, est très accessible, avec de nombreux points d’accès.

Mais qui dit petite balade ne dit pas cascade décevante, loin de là : avec ses 12 m de haut, la cascade qui se déverse dans une piscine naturelle où il fait bon barboter est resplendissante dans son écrin de verdure.

Cascade de l’Ucelluline

Elle passerait presque inaperçue tant la route qui y mène est belle. Mais elle est bien là, la Cascade de l’Ucelluline, ou “Cascade de l’Oisillon”, située à l’est de la très bien nommée région de Castagniccia ou “contrée des châtaigniers”.

Coulant dans une dense forêt au niveau du village de Santa-Maria-Poggio, et ce jusqu’à la mer Tyrrhénienne si proche, la rivière du Bucatoggio crée cette jolie cascade très populaire l’été. Visible depuis la route, sa base propice à la baignade est aussi accessible avec un sentier très escarpé à emprunter avec précaution.

Cascades de Purcaraccia (Quenza)

S’il existait un classement des cascades de la Corse du sud, les Cascades de Purcaraccia arriveraient en tête sans trop forcer. Il suffit de voir le monde qu’attire en été ce point de baignade idyllique pour saisir la place qu’il a dans le cœur des locaux et des nombreux touristes de passage du côté de la vallée de Solenzara.

Et c’est compréhensible : avec ses vasques vert émeraude qui se succèdent au milieu d’une nature luxuriante, le canyon de Purcaraccia est un passage incontournable dans la région des célèbres tours granitiques des Aiguilles de Bavella.

Mais attention, la randonnée au départ du col de Bocca di Larone est exigeante, voire dangereuse. Il vous faudra de bonnes chaussures de randonnée pour accéder aux points de baignade. Pour protéger le site et limiter les accidents, l’accès au site avait par ailleurs été interdit durant l’été 2022, avant d’être rouvert.

La Cascade de Piscia di Gallu

Envie de se sentir tout petit face à un géant ? Venez rendre visite à la Cascade de Piscia di Gallu ! La plus grande cascade de Corse du sud vous attend à San-Gavino-di-Garbini, dans le massif de l’Ospedale, au nord-ouest de Porto-Vecchio.

Entre son sentier sous les pins Laricio, ses rochers tarabiscotés et sa vasque vert émeraude, la randonnée jusqu’à la cascade de Piscia di Gallu a beaucoup de surprises à vous montrer.

D’ailleurs, vous saviez que cette cascade avait plusieurs noms plus ou moins officiels et surtout bizarres ? On vous explique tout dans notre article !

Cascade du Voile de la mariée (Bocognano)

Difficile de faire plus à l’intérieur des terres qu’avec la Cascade du Voile de la mariée. Si vous êtes de passage du côté de la Cascade des Anglais, traversez le col de Vizzavona, basculez en Corse du sud et dirigez vous vers la petite commune de Bocognano. C’est là, entre le Monte d’Oro et le Monte Renoso qu’est nichée une des plus jolies cascades de Corse et une des plus changeantes.

L'expérience de cette chute d’eau, l’une des plus hautes de l’île avec celle de Piscia di Gallu, dépendra de la saison. Si en été c’est un filet d’eau qui coulera sur la falaise, en hiver le ruisseau du Trotto pourra - selon les précipitations - se transformer en torrent, et donner sa pleine puissance à ce géant aquatique.

La cascade en soi est assez accessible en moins d’une demi-heure depuis le parking aménagé le long de la D27. Et si vous avez de la chance, vous pourrez peut-être rencontrer le long du chemin des randonneurs d’un autre genre, des cochons sauvages qui se prélassent dans les confins de la châtaigneraie.

Cascades de Polischellu

Haut-lieu du canyoning en Corse du sud, les Cascades de Polischellu - cascate di Polischellu - sont voisines de celles de Purcaraccia. Toboggans naturels, eau vive et canyons dépaysants, cette perle nichée entre le col de Bavella et celui de la Bocca di Larone est un incontournable dans la région des Aiguilles de Bavella.

L’accès se fait depuis le parking aménagé après le pont de Pulischellu, pour rejoindre assez rapidement l’eau turquoise et les toboggans naturels. Un peu moins célèbre que son voisin de Purcaraccia, le canyon de Polischellu est quand même très prisé l’été, les vacanciers étant très friands de cette plongée au milieu de la roche et de l’eau, avec un toit végétal sauvage.