Nez de Jobourg : randonnée le long des falaises de la Hague

Publié le 7 décembre 2023 - Modifié le 7 décembre 2023

Partir en randonnée au nez de Jobourg, c’est l’assurance d’une expérience fabuleuse en Normandie, tout au bout de la Manche et du Cotentin. Découvrez une alternance de plages et de falaises à l’extrémité du cap de la Hague. Et pour explorer au mieux ce bras de terre lancé dans la mer, il ne vous reste plus qu’à choisir votre itinéraire : rando accessible ou portion du GR® 223 (le célèbre sentier des douaniers), les choix ne manquent pas. C’est parti, on vous dit tout ce qu’il faut savoir pour s’aventurer au nez de Jobourg !

Partir en randonnée au nez de Jobourg, c’est l’assurance d’une expérience fabuleuse en Normandie, tout au bout de la Manche et du Cotentin. Découvrez une alternance de plages et de falaises à l’extrémité du cap de la Hague. Et pour explorer au mieux ce bras de terre lancé dans la mer, il ne vous reste plus qu’à choisir votre itinéraire : rando accessible ou portion du GR® 223 (le célèbre sentier des douaniers), les choix ne manquent pas. C’est parti, on vous dit tout ce qu’il faut savoir pour s’aventurer au nez de Jobourg !

Panorama de rêve au nez de Jobourg

Un paysage digne des plus belles côtes irlandaises, une randonnée le long de hautes falaises dominant la mer… pas étonnant que le nez de Jobourg soit le deuxième site le plus visité de la Manche ! À 128 mètres au-dessus des vagues, ce bras de terre du Cotentin attire l'œil des visiteurs avides de somptueux panoramas aux airs de bout du monde, à l’extrémité du cap de la Hague.

Véritable trésor caché de Normandie, tout proche de Cherbourg, le cap de la Hague abrite de superbes sites, prisés par les amateurs de randonnée pédestre. Parmi nos favoris se trouvent la baie d’Écalgrain, Port Racine (l’un des plus petits ports de France), Goury et son phare, ou encore, bien sûr, le nez de Jobourg. Un territoire sauvage et naturel aux visages variés : de falaises en plages, de bocages verdoyants en côtes déchiquetées, c’est bien en randonnée qu’il est idéal d’explorer ce petit bout de terre.

Et si vous en voulez plus que les 1,2 kilomètre depuis le parking du nez de Jobourg, on vous a sélectionné une belle brochette d’itinéraires époustouflants. Peu importe votre expérience et vos envies, vous trouverez forcément un parcours adapté. Allez, on ne vous fait plus attendre, et on vous emmène en rando sur les sentiers du nez de Jobourg !

Depuis le parking du hameau Dannery, voici l’un de nos itinéraires favoris vers le nez de Jobourg. Au programme, une randonnée de près de 11 kilomètres, et un peu plus de 500 mètres de dénivelé positif. Un parcours plutôt sportif, mais pas trop ! Prenez la direction de l’anse du Culeron, charmante petite crique à l’extrémité de la baie d’Écalgrain, avant de longer la côte jusqu’aux grottes de Jobourg. Ces cavités creusées par la mer servaient autrefois de repère aux contrebandiers pillant les navires des îles anglo-normandes. D’ailleurs, si vous levez les yeux vers l’horizon, vous apercevrez la petite île d’Aurigny.

Poursuivez en direction du sud, et vous voici arrivés au nez de Jobourg ! Profitez un moment de cette réserve ornithologique d’exception (on vous invite à observer les cormorans huppés, fulmars ou encore goélands argentés), puis empruntez une portion du GR® 223, jusqu’à atteindre le lac des Moulinets et entamer le retour vers votre point de départ.

Ce deuxième itinéraire vous emmène plus au nord, pour une randonnée au nez de Jobourg, certes un peu plus longue (12 km), mais comportant légèrement moins de dénivelé (420 m D+). On conseille particulièrement ce parcours aux amoureux des plages normandes, car la première étape (et la dernière) se trouve au centre de la baie d’Écalgrain, dotée d’une longue plage de sable et de galets.

Une fois rassasiés de cette sublime vue, suivez le sentier des douaniers sur une large portion du GR® 223, jusqu’à trouver le site naturel protégé du nez de Jobourg. Poursuivez le long de la côte en admirant les reflets émeraude et les vagues parfois déchaînées, remplissez vos poumons d’air marin, avant de terminer cette boucle par l’intérieur des terres.

Le nez de Jobourg par le sentier des douaniers

Randonnée nez de Jobourg : vue sur le sentier des douaniers à la baie d'Ecalgrain

Souvent surnommé “sentier des douaniers” ou “sentier du littoral”, le GR® 223 “Littoral de Normandie” est un chemin de randonnée long de 446 kilomètres, généralement découpé en 23 étapes, afin de parcourir l’entièreté de l’itinéraire en trois semaines. Et si on vous en parle aujourd’hui, c’est car l’une de ces étapes (la onzième) se trouve entre le nez des Voidries et Biville, en passant par le nez de Jobourg. Ce sentier de rando célèbre est l’un des plus beaux de France, longeant la côte pour découvrir quelques spécificités de la région. Parmi celles-ci, on citera les chèvres de Jobourg ! Impossible de les manquer si vous randonnez sur le sentier des douaniers. Ces chèvres sauvages se promènent en toute liberté, adaptées à la puissance des éléments le long des côtes. Elles contribuent à entretenir l’écosystème exceptionnellement riche du nez de Jobourg.

Vous pouvez choisir de parcourir une petite portion de cette étape, ou bien vous lancer dans cette randonnée de 16 kilomètres, en passant la nuit au camping ou dans l’un des hôtels de Biville.

Par ailleurs, le nez de Jobourg est également très proche de l’étape précédente du GR® 223, entre Omonville-la-Rogue et le nez des Voidries. Pour un beau parcours en itinérance, commencez par cette superbe portion à la découverte du charmant Port-Racine et des brequets (ces rochers émergeant de la mer auprès des côtes), séjournez dans l’un des hôtels du nez de Jobourg ou l’une des chambres d’hôtes, puis poursuivez sur le sentier des douaniers jusqu'à Biville. Frissons d’émerveillement garantis !

Vos questions sur le nez de Jobourg