Pointe du Van : randonnée côtière dans le Finistère

Publié le 7 décembre 2023 - Modifié le 11 décembre 2023

Rendez-vous en terre sauvage celte pour une randonnée en bord de mer à la pointe du Van, en Bretagne. Avec ses falaises pouvant atteindre 70 mètres de haut, ce lieu aux saveurs de bout du monde près de Plogoff, dans le Finistère, ravira les adeptes d’air marin et de rochers acérés. Pour un tour ou pour une boucle, à la découverte d’une pointe ou deux, en passant par la célèbre baie des Trépassés, laissez votre carte de côté et suivez l’appli pour vous guider sur les sentiers côtiers.

Rendez-vous en terre sauvage celte pour une randonnée en bord de mer à la pointe du Van, en Bretagne. Avec ses falaises pouvant atteindre 70 mètres de haut, ce lieu aux saveurs de bout du monde près de Plogoff, dans le Finistère, ravira les adeptes d’air marin et de rochers acérés. Pour un tour ou pour une boucle, à la découverte d’une pointe ou deux, en passant par la célèbre baie des Trépassés, laissez votre carte de côté et suivez l’appli pour vous guider sur les sentiers côtiers.

Pourquoi la pointe du Van ?

La pointe du Van fait partie de la commune de Cléden-Cap-Sizun et se situe au nord de la baie des Trépassés, à quelques minutes de la ville de Plogoff, dans le Finistère, en Bretagne. Elle est également proche de la pointe du Raz, plus au sud, mais est moins touristique et plus sauvage.

La signification de son nom pourrait provenir de “marais” pour “van” en celte, la zone séparant la pointe du Van de celle du Raz étant marécageuse…

La pointe du Van offre une vue sur de nombreux points d’intérêt, comme la pointe de Pen Hir ou le cap de la Chèvre, où de nombreuses randonnées vous attendent également.

Tour de la pointe du Van

Randonneuse marchant sur le sentier de la Pointe du Van

Pour prendre le départ de cette randonnée de 7,1 kilomètres, rendez-vous sur le parking de la pointe du Van, à Cléden-Cap-Sizun, et rejoignez le sentier côtier, en passant par le four à pain de Keriolet. En direction de la pointe du Van, vous empruntez un chemin avec d’un côté, la mer à perte de vue, et de l’autre, la terre, avec ses herbes hautes, ses plantes, ses fleurs, également à perte de vue.

Au bout, la pointe du Van s’offre à vous : du haut de la falaise, les rochers acérés sont entourés d’eau, bouillonnante lorsque l’océan est agité, ondulante par temps calme. Vous tomberez sur certaines curiosités de la nature, comme le rocher de Morgane, que nous vous laissons découvrir (on ne va pas tout vous dire !). Vous remarquerez également que cette pointe n’est pas tant pointue, cela est dû à la friabilité de sa roche qui se fait grignoter petit à petit par la mer et le vent.

On continue sur le sentier côtier vers la chapelle Saint-They, qui semble avoir été posée là, à quelques pas du bord de la falaise qui, malgré tout, se rapproche toujours un peu plus. Découvrez également les fontaines Saint-They et Saint-Mathieu, mais ne comptez pas boire leur eau stagnante.

La randonnée suit son cours le long de la falaise et passe par le port Vorlen et sa petite plage paradisiaque. Profitez des nombreux points de vue qu’offre cette balade en bord de mer et tentez d’apercevoir les différentes espèces d’oiseaux marins que la falaise héberge : goélands, mouettes et fulmars.

Passage obligé par la plage de la baie des Trépassés, grande étendue de sable clair, tout comme son eau. Pourquoi ne pas en profiter pour faire une pause, piquer une tête ou manger un bout dans un des restaurants du coin ?

Dernière ligne droite avec une petite portion de route avant de remonter à travers plusieurs quartiers de Cléden-Cap-Sizun, au beau milieu des maisons et des champs, c’est ainsi que vous rejoignez le parking de votre point de départ.

Boucle pointe du Van

Avec ses 9,9 kilomètres, cette randonnée reprend une bonne portion du sentier côtier de la rando précédente, qui correspond d’ailleurs au GR® 34 “sentier des douaniers”, le plus maritime des GR®.

Prenez le départ au parking à proximité de la plage de la baie des Trépassés pour rejoindre le chemin longeant la falaise en direction de la pointe du Van, en passant par le port Vorlen, les fontaines et la chapelle Saint-They. Arrivé à la pointe, profitez du panorama pour reprendre une bonne dose d’air pur.

Continuez sur ce sentier en direction d’une autre pointe : la pointe de Castelmeur, connue pour avoir abrité une ville fortifiée romaine. Vous pouvez ensuite redescendre à travers champs et maisons, via Le Castel, Kerleodin, Trouzent et sa petite chapelle Saint-Tugdual, pour finalement rejoindre votre point de départ.

Randonnée vers la baie des Trépassés

Et pourquoi ne pas profiter d’une randonnée qui allie les 2 principales pointes du coin ? En route pour 12,7 kilomètres depuis le parking de la pointe du Van d’où vous rejoignez le sentier côtier qui surplombe la mer afin d’atteindre la pointe du Van. Descendez ensuite en direction de la plage de la baie des Trépassés, dont le nom fait référence aux corps des marins morts en mer qui venaient s’y échouer, du fait des courants des marées et des vents qui balaient cette baie… Au-delà de son histoire, c'est son caractère authentique et sauvage qui la rend majestueuse pour la randonnée et adéquate à la pratique du surf.

De là, reprenez le sentier côtier jusqu’à la pointe du Raz, la plus avancée vers l’ouest, et son sémaphore qui permet de surveiller le littoral et qui sert de poste météorologique. Vous remarquez ? Plus vous vous approchez du bord de la falaise, plus le sol est rocailleux. Une statue se dresse là, celle de Notre-Dame des naufragés, en hommage aux disparus en mer. Si la météo est clémente, vous devriez apercevoir au large le phare de la Vieille et la tourelle de la Plate.

Remontez ensuite vers le parking et admirez sur votre chemin une sublime croix celtique en granite. Rejoignez le quartier Lescoff et remontez vers le blockhaus de la QU13, Laoual et son lavoir, puis, après la plage, prenez cette fois-ci la petite route entourée de champs pour retourner au parking.

Vos questions à propos de la pointe du Van