Randonnée à Porto-Vecchio : la beauté de la Corse du sud en 5 itinéraires

Publié le 7 décembre 2023 - Modifié le 8 janvier 2024

De passage sur le littoral de la Corse du sud, vous vous demandez où randonner autour de Porto-Vecchio ? Pas de souci, on vous a concocté un top des balades immanquables dans la région de la cité portuaire. Et vous n’allez pas être déçus : mer, montagnes ou encore cascades, les alentours de la “Cité du sel” regorgent de pépites outdoor à découvrir grâce à notre appli randonnée.

De passage sur le littoral de la Corse du sud, vous vous demandez où randonner autour de Porto-Vecchio ? Pas de souci, on vous a concocté un top des balades immanquables dans la région de la cité portuaire. Et vous n’allez pas être déçus : mer, montagnes ou encore cascades, les alentours de la “Cité du sel” regorgent de pépites outdoor à découvrir grâce à notre appli randonnée.

Sentier de la Pruna, la nature à deux pas de Porto-Vecchio

Troisième ville de l’île après Ajaccio et Bastia, Porto-Vecchio est un véritable joyau de la Corse du sud. La petite ville balnéaire est située sur la côte de la mer Tyrrhénienne, avec les montagnes de l’Alta Rocca qui se détachent à l’ouest.

Porto-Vecchio est une ville au passé on ne peut plus présent. Pour s’en rendre compte, il suffit d’aller se promener sur les hauteurs, dans la citadelle du XVIe siècle où est situé le centre historique. Prenez le temps de visiter l’église Saint-Jean-Baptiste, le Bastion de France et de monter en haut de la Porte Génoise : depuis son sommet, vous pourrez apercevoir les marais salants, qui ont donné à Porto-Vecchio le surnom de “Cité de sel”.

Deux couleurs dominent ce paysage : le bleu de la mer Tyrrhénienne, et le vert de la nature de l’autre côté du golfe, si proche qu’on peut presque la toucher … et l’explorer pour avoir un autre point de vue sur la cité. Il ne faudra rouler qu’une petite dizaine de minutes sur la route de Piccovagia pour trouver un sentier qui vaut le détour.

Située du côté de Pavellone, après le col de Varra, cette balade accessible vous amènera en une petite heure de marche aux ruines historiques de l’ancien hameau de Pruna, mais surtout à un panorama de choix sur la baie de Porto-Vecchio.

Marchez le long de Santa Giulia, une des plus belles plages de Porto-Vecchio

Qui dit séjour à Porto-Vecchio dit obligatoirement plage. Et même “plages” au pluriel, tant les alentours de la ville portuaire regorgent de lieux de baignade paradisiaques, surtout au sud. Avec son sable blanc et ses pins parasols, la plage de Palombaggia est sûrement une des plus belles et courues des alentours.

Mais pour une expérience qui sort un peu du commun, on vous recommande une balade le long de la plage de Santa Giulia. Située sur une langue de terre qui sépare l’étang de Santa Giulia du Golfe de Santa Giulia (cela ne s’invente pas), cette plage est assez fréquentée l’été.

Mais en arrivant au bout de la plage, vous pourrez vous engager sur le circuit de Ghjuncaghjola, pour découvrir les secrets du hameau du même nom. Au cours de cette randonnée sur des chemins escarpés et sauvages, vous rencontrerez les vestiges d’anciennes habitations en pierre, un hameau ruiné typique de la région, où la nature corse vivace a repris ses droits.

La Punta di a Vacca morta, ascension dans le massif du Monte Incudine

Oui, Porto-Vecchio est au bord de la mer et possède des plages paradisiaques. Mais en se tournant vers le nord-ouest, c’est un tout autre paysage grandiose qui s’ouvre devant vous : les montagnes de l’Alta Rocca et du massif du Monte Incudine.

À une petite demi-heure de route de Porto-Vecchio, en vous enfonçant un peu dans l'arrière-pays, vous arrivez dans le petit village de l’Ospedale. Connu pour son lac de 3 millions de m3, qui alimente Porto-Vecchio en eau potable, il est aussi dominé par un sommet majestueux, la Punta di a Vacca morta, ou “Pointe de la vache morte”.

Mais ne prenez pas peur à la lecture de ce nom farfelu : enfilez plutôt de bonnes chaussures de marche et partez sur les sentiers de ce maquis parsemé de blocs de granite. Les mollets vont chauffer un peu, mais vous en prendrez plein les yeux en atteignant la croix qui culmine à 1316 m : un panorama à 360° sur la vallée de l’Ospedale, la mer Tyrrhénienne et même la Sardaigne !

Piscia di Gallu : la plus grande cascade de Corse vous attend

De passage à Porto-Vecchio, pourquoi ne pas aller rendre visite à un géant ? Pour ça, rendez vous à San-Gavino-di-Garbini, au nord du lac de l’Ospedale. C’est là que vous attend la cascade de Piscia di Gallu.

La plus grande cascade de Corse, avec sa chute de plus de 60 m, vaut bien la petite randonnée d’une heure dans une forêt de pins Laricio.

Et si vous n'êtes pas rassasiés, le massif de l’Ospedale n’est pas avare en cascades, à l’image de celle de Purcaraccia. Et là, contrairement à Piscia di Gallu, vous pourrez même piquer une tête dans l’une de ses piscines naturelles.

Le trou de la Bombe, une vue imprenable sur les Aiguilles de Bavella

De loin, on croirait les montagnes corses immuables, immobiles, impossibles à bouger tant elles impressionnent. Mais en y regardant de plus près, les éléments et le temps ont réussi à y façonner bizarreries et autres curiosités géologiques.

Et en roulant au nord du lac de l’Ospedale, impossible de ne pas s’arrêter pour aller marcher jusqu’au Trou de la Bombe. Aussi appelé “Tafonu di u Cumpuleddu” en corse, ce rond quasiment parfait dans la roche est intéressant à la fois pour la randonnée qui y mène depuis le col de Bavella (situé à une petite heure de route de Porto-Vecchio), mais aussi pour le panorama qu’il offre.

En effet, depuis son sommet, vous pourrez admirer les Aiguilles de Bavella, ces sept sommets qui dominent toute la vallée, qui impressionnent, et qui donnent envie d’aller s’y balader. Ça tombe bien, on a réuni pour vous plusieurs randonnées pour tous les niveaux.