Randonnée au belvédère du mont Grêle

Publié le 7 décembre 2023 - Modifié le 7 décembre 2023

Une rando plutôt emblématique en Savoie ! On vous emmène au belvédère du mont Grêle, pour vous offrir une vue stupéfiante sur les eaux du lac d’Aiguebelette en contrebas. Au menu du jour : de la grimpette en forêt, une cascade plutôt impressionnante, et un panorama magistral au terme de cette belle randonnée au belvédère du mont Grêle.

Une rando plutôt emblématique en Savoie ! On vous emmène au belvédère du mont Grêle, pour vous offrir une vue stupéfiante sur les eaux du lac d’Aiguebelette en contrebas. Au menu du jour : de la grimpette en forêt, une cascade plutôt impressionnante, et un panorama magistral au terme de cette belle randonnée au belvédère du mont Grêle.

  • Longueur : boucle de 9,6 km
  • Durée : 4h30
  • Dénivelé : 612 m D+
  • Difficulté : difficile
  • Point de départ : Attignat-Oncin (Auvergne-Rhône-Alpes)

Auprès de Chambéry, il serait facile de se perdre entre les massifs de la Chartreuse, du Jura ou des Bauges. En effet, les trois massifs se rencontrent autour de la capitale de la Savoie, formant ainsi une région bien-aimée des randonneurs à la recherche d’itinéraires époustouflants. Le mont Grêle, situé au sud-ouest de Chambéry, se trouve à l’extrémité du massif du Jura. Plus précisément, le belvédère du mont Grêle est le point culminant de la chaîne de l’Épine. Et qui dit point culminant dit… panorama d’anthologie !

Mont Grêle ou mont Grelle ? Eh bien, les deux ! Voire même les trois, puisque ce sommet savoyard peut aussi bien s’appeler “mont Grêle” ou “mont Grelle” que “mont Greloz”. Mais si les dénominations diffèrent, il est une vérité qui fait l’unanimité : le belvédère du mont Grêle est bel et bien le plus spectaculaire des points de vue de la région sur le lac d’Aiguebelette. Depuis sa table d’orientation, vous pourrez même apercevoir le lac du Bourget et le massif de la Chartreuse si la météo joue en votre faveur.

Plusieurs itinéraires sont empruntés par les randonneurs pour accéder au sommet du mont Grêle, notamment depuis Saint-Thibaud-de-Couz, Saint-Sulpice ou Vimines (pour les plus acharnés du dénivelé, il est même possible de se lancer dans une randonnée au mont Grêle depuis Aiguebelette). Mais comme on préfère vous proposer des parcours plus accessibles, on vous a sélectionné un itinéraire depuis Attignat-Oncin ! Au programme : une randonnée, certes, assez sportive, mais on vous garantit que les points de vue et la belle cascade valent bien quelques courbatures dans les mollets !

Randonnée en montagne

Le mont Grêle et le lac d’Aiguebelette

Du haut de ses 1427 mètres d’altitude, le belvédère du mont Grêle offre à ses visiteurs une vue somptueuse sur le lac d’Aiguebelette (même si on va être honnête avec vous, la vue serait plus belle sans les pylônes électriques). Prendre de la hauteur au sommet de la chaîne de l’Épine est bien le meilleur moyen d’admirer cette immense étendue d’eau naturelle (près de 600 hectares), reconnaissable entre tous les lacs savoyards par ses tons allant du vert au turquoise.

Et si votre ascension au mont Grêle et son panorama imprenable sur le lac ont fait naître des envies de baignade, sachez qu’il est tout à fait possible de piquer une tête dans les eaux du lac d’Aiguebelette. En effet, même si celui-ci est privé (et donc que la baignade en dehors des sites prévus à cet effet n’est pas autorisée), plusieurs plages surveillées ont été aménagées et sont ouvertes au public. Pour un petit plongeon après votre rando, n’hésitez pas à consulter la liste des plages du lac d'Aiguebelette.

Belvédère du mont Grêle : l’itinéraire de randonnée

Le départ de cette randonnée au mont Grêle se trouve sur la commune d’Attignat-Oncin (600 m). Laissez votre véhicule auprès de l’église du village, puis empruntez le GR® 9 (balisage blanc et rouge) jusqu’au hameau de Gerbezet (613 m).

Longez ensuite le ruisseau de la Pissoire (balisage jaune), à l’ombre d’une forêt qui vous tiendra compagnie tout au long de cette randonnée. La pente s’accentue, mais la cascade de la Pissoire (870 m) vous offre une bonne raison de marquer une pause. Avis aux amateurs de photographie : cette belle chute d’eau longiligne devrait vous plaire ! Si vous souhaitez raccourcir cette randonnée, sachez qu’un petit parking se trouve à quelques pas de la cascade (nombre de places limité).

La grimpette continue pour atteindre le sommet de l’Archelle (1360 m), offrant un premier point de vue sur la vallée du lac d’Aiguebelette. Soufflez, le plus dur est fait ! À partir de maintenant, la randonnée se poursuit le long de la ligne de crête, et la vue s’ouvre peu à peu (si vous êtes bien attentifs, vous devriez entrevoir le lac d’Aiguebelette à travers les arbres). Et si les chevreuils et chamois s'observent régulièrement dans les environs, n’oubliez pas non plus de lever les yeux : le mont Grêle accueille de nombreuses espèces d’oiseaux, dont un couple de faucons pèlerins, et des pics noirs s’abritant dans les hêtres de la forêt.

Enfin, le voici, le belvédère du mont Grêle ! Depuis ce balcon rocheux, à plus de 1400 mètres d’altitude, le lac d’Aiguebelette se dévoile, révélant toute son étendue. Prenez le temps d’admirer ses reflets turquoise et tentez d’identifier les sommets de Chartreuse (allez, on vous laisse quelques indices : vous devriez repérer le Grand Som et le Charmant Som). Reprenez ensuite le chemin de l’aller dans la fraîcheur de la forêt, jusqu’au sommet de l’Archelle, avant de bifurquer en direction de La Rousse (950 m). Ici, continuez vers le village d’Attignat-Oncin en passant par le hameau de la Fauchère, ou reprenez la direction de la cascade de la Pissoire.

Nos inspirations rando en Savoie