Gorges de Régalon : randonnée dans les entrailles du Luberon

Publié le 7 décembre 2023 - Modifié le 7 décembre 2023

Où marcher dans le Luberon ? On vous invite à découvrir les gorges de Régalon, une curiosité géologique digne d’un film d’aventure. Les itinéraires de rando traversent un univers tantôt minéral et rougeoyant sous le soleil, tantôt verdoyant et parfumé de l’odeur discrète des oliviers en fleurs. Bienvenue en Provence ! On vous dit tout ce qu'il faut savoir sur la randonnée des gorges de Régalon.

Où marcher dans le Luberon ? On vous invite à découvrir les gorges de Régalon, une curiosité géologique digne d’un film d’aventure. Les itinéraires de rando traversent un univers tantôt minéral et rougeoyant sous le soleil, tantôt verdoyant et parfumé de l’odeur discrète des oliviers en fleurs. Bienvenue en Provence ! On vous dit tout ce qu'il faut savoir sur la randonnée des gorges de Régalon.

Le Luberon et les gorges de Régalon

Si on vous parle d’une roche aux reflets ocres tranchants avec le ciel bleu, ou encore de gorges et de canyons dans lesquels se faufiler avec émerveillement, vous pensez peut-être à de célèbres paysages américains. Pourtant, tout près de chez vous, il existe un endroit où les forces géologiques ont créé de petites merveilles : le Luberon !

Sur les communes de Cheval-Blanc et de Mérindol, les gorges de Régalon sont un trésor naturel, un autre monde au cœur de la Provence. Les randonnées prennent des airs d’exploration dans les entrailles de la Terre, ou de retour dans le passé, à une époque où ces lieux étaient encore habités.

Et comme la magie de cette terre n’est plus un secret dans le Vaucluse, on vous explique comment profiter des gorges de Régalon en évitant l’affluence touristique !

Préparez vos panoplies d'aventuriers (bonnes chaussures de randonnée obligatoires), on part découvrir les gorges de Régalon. Le départ de cet itinéraire se fait au parking du lieu-dit la Tuillère, sur la commune de Cheval-Blanc. À peine le temps de trouver son rythme, et le chemin de randonnée s’engage déjà dans ce canyon aux couleurs chatoyantes. On laisse derrière soi les oliviers de Provence et on pénètre dans une faille, entre deux pans de roche. Émerveillement garanti !

Pour ce qui est de l’orientation, pas de difficulté particulière : c’est toujours tout droit ! On suit un sentier étroit, parfois à peine assez large pour laisser passer une personne, et on grimpe sur des roches pour progresser dans les gorges de Régalon, cherchant ici et là les traces de nos ancêtres néolithiques. Cette balade (à éviter par temps humide ou suite à de fortes pluies) conviendra donc aux férus de rando qui n’ont pas peur de surmonter quelques obstacles à l’aide de leurs mains. Une véritable micro-aventure dans le Vaucluse !

Vous vous souciez de l’impact de votre visite sur les lieux ? Les masses touristiques, ce n’est vraiment pas votre truc ? On vous comprend, et on a quelques astuces pour découvrir les belles couleurs du Luberon en toute tranquillité.

Notre premier conseil, c’est bien sûr de privilégier une visite hors saison. Car non seulement vous éviterez une forte affluence sur les sentiers, mais en plus vous profiterez d’une température modérée et d’une lumière fabuleuse sur les gorges de Régalon au début du printemps et de l’automne. Si ce n’est vraiment pas possible autrement qu’en haute saison, alors optez peut-être pour des itinéraires de randonnée moins fréquentés. Et ça tombe bien, les parcours de rando, c’est notre spécialité ! On vous a sélectionné quelques pépites, à parcourir à pied ou à vélo.

Vos questions sur les gorges de Régalon