Mont Granier : randonnée vers un sommet historique

Publié le 7 décembre 2023 - Modifié le 7 décembre 2023

Un immanquable de l’Isère et de la Savoie, grandiose par ses dimensions comme son histoire tumultueuse, le mont Granier n’en finit pas de faire parler de lui. On vous emmène au sommet d’une montagne emblématique et pleine de rebondissements, pour une inoubliable randonnée au mont Granier !

Un immanquable de l’Isère et de la Savoie, grandiose par ses dimensions comme son histoire tumultueuse, le mont Granier n’en finit pas de faire parler de lui. On vous emmène au sommet d’une montagne emblématique et pleine de rebondissements, pour une inoubliable randonnée au mont Granier !

  • Longueur : boucle de 11 km
  • Durée : entre 6 et 7 h
  • Dénivelé : 1150 m D+
  • Difficulté : difficile
  • Point de départ : Entremont-le-Vieux (La Plagne, Auvergne-Rhône-Alpes)

Il faut le voir pour le croire. Le mont Granier est un véritable monument de la Savoie et de l’Isère, surplombant la vallée du Grésivaudan et la cluse de Chambéry du haut de ses 1933 mètres (dont 900 m de falaises !). Et si la folle histoire de son éboulement en 1248 a forgé sa réputation, aujourd’hui, ce sont ses points de vue grandioses sur les massifs des Alpes qui assurent sa notoriété dans le monde de la randonnée.

En effet, la rando au mont Granier est l’une des plus réputées de Chartreuse, offrant aux randonneurs expérimentés un itinéraire varié et des panoramas à couper le souffle. Pour couronner le tout, les plus chanceux pourront même apercevoir chamois, bouquetins et tétras ! On vous emmène dans un univers fabuleux où se mêlent pierriers, prairies alpines et zones boisées, pour une rando sportive au sommet du mont Granier.

L’éboulement du mont Granier

Avec plus de 700 mètres d'à-pic, la face nord du mont Granier est l’une des plus hautes falaises de France. Impressionnant, n’est-ce pas ? Eh bien sachez que sa formation a pris seulement une nuit. En 1248, le mont Granier s’effondre et entre tragiquement dans l’histoire, emportant avec lui plus d’un millier de victimes. Et il n’a pas fini de faire parler de lui ! En 2016, une nouvelle série d’éboulements au mont Granier déforme encore une fois cette montagne capricieuse, désormais sous étroite surveillance.

Afin de protéger la communauté des randonneurs, l’accès à certaines zones est interdit, sur et sous le mont Granier (le périmètre s’étend du nord-ouest au nord-est). Les autorités, l’office de tourisme de Chartreuse et la Fédération française de randonnée invitent ainsi les marcheurs à découvrir ce sommet emblématique dans le paysage savoyard en empruntant le col de l’Alpette, le pas des Barres et la balme à Collomb.

Randonnée au mont Granier depuis la Plagne

Point de vue depuis la randonnée au mont Granier

Pour débuter cette randonnée, rendez-vous sur la commune d’Entremont-le-Vieux et plus précisément à la Plagne (1109 m). Traversez le hameau et vous voilà partis, avec pour premier objectif le col de l’Alpette (1557 m). Adoptez un pas tranquille, car bien qu’à l’ombre d’une forêt de hêtres, le sentier est raide.

Le col de l’Alpette marque l’entrée sur un large plateau verdoyant. Ici, on vous conseille de prendre votre temps (et votre appareil photo) et de profiter de la vue spectaculaire sur le mont Blanc, car la suite de cette rando au mont Granier vous demandera une nouvelle fois de la force dans les mollets !

Le premier obstacle technique vous attend au pas des Barres (1590 m), qui porte plutôt bien son nom. On en profite pour vous répéter que ce parcours est à réserver aux randonneurs aguerris, car cette cheminée équipée de câbles et de barres n’est pas des plus évidentes à franchir ! Avoir le pied sûr et ne pas être sujet au vertige sont des prérequis indispensables pour continuer.

Votre randonnée se poursuit à travers des barres rocheuses (bien-aimées des bouquetins), avant d’atteindre votre récompense : le plateau sommital puis le sommet du mont Granier. Sortez le casse-croûte face à l’un des panoramas les plus magistraux de la Chartreuse ! Vous pouvez ensuite suivre le sentier en direction de la croix du mont Granier mais, pour des raisons de sécurité, son accès immédiat est interdit.

Le retour se fait par la balme à Colon, une grotte plutôt surprenante qui a la particularité de traverser la falaise (une expérience assurément atypique !). Et si la fin de cette rando approche, pas question pour autant de relâcher votre vigilance, car cette portion (raide, traversant des éboulis et glissante selon la météo) requiert elle aussi une grande prudence.

Enfin, vous entrez dans une zone boisée au dénivelé plus doux. Juste le temps de contempler la majestuosité du mont Granier derrière vous, d’apprécier les efforts consentis pour en gravir les flancs, et c’est déjà terminé. Vous voici de retour au hameau de la Plagne, au terme d’une randonnée de 11 kilomètres et plus de 1100 mètres de dénivelé.

Vos questions sur le mont Granier