Rando raquette Jura : froid polaire et spots de rêve

Publié le 7 décembre 2023 - Modifié le 7 décembre 2023

Les fondeurs le savent bien: avec ses pentes douces de moyenne altitude, ses quelque 1000 km de sentiers balisés et un enneigement optimal, le Jura est le terrain de jeu idéal pour les amateurs d’activités nordiques en général et de randonnée en raquettes en particulier.

Les fondeurs le savent bien: avec ses pentes douces de moyenne altitude, ses quelque 1000 km de sentiers balisés et un enneigement optimal, le Jura est le terrain de jeu idéal pour les amateurs d’activités nordiques en général et de randonnée en raquettes en particulier.

Loin de l’agitation et des grosses dénivellations de l’Arc alpin, les pistes de raquette balisées ou damées du massif du Jura vous conduiront dans une nature brute mais accessible, entre combes et crêtes, tourbières et lacs d’altitude. En empruntant peut-être ​​une partie de la Grande Traversée du Jura (GTJ) et ses sentiers des mythiques GR®5 et GR®9. Pour vous aider à faire le tri parmi toutes les rando raquettes du Jura, nous avons demandé à nos contributeurs/trappeurs passionnés de vous parler de leurs itinéraires balisés préférés.

Randonnée raquettes autour de la station Les Rousses

Connue pour être la Mecque du ski de fond français avec ses 200 km de pistes de ski nordique, la station Les Rousses possède également 74 km d’itinéraires raquettes balisés non damés, et 22 km de pistes sécurisées, balisées et damées. Largement de quoi se faire les mollets ! Vous trouverez des randos raquette au départ de chacun des 4 villages qui composent la station : Les Rousses, Bois-d'Amont, Lamoura et Prémanon.

Grand classique de la rando en raquette du coin, l’itinéraire du Crêt des Landes constitue une balade agréable et accessible avec peu de dénivellation et une superbe vue sur le village des Rousses et sur les montagnes séparant la France de la Suisse.

Les plus sportifs pourront se payer une vue incroyable sur la Vallée de l’Orbe, la Dôle et le Noirmont. Pour ça, il vous faudra grimper au sommet du Mont Fier, synclinal perché jurassien culminant à 1 282 m d’altitude, depuis Rosset Longchaumois. Comptez 6 heures pour avaler les 350 m de dénivelé.

Attention : certaines parties des forêts de notre territoire sont classées en zone de protection du biotope et sont interdites à toutes activités hivernales, hors pistes damées et balisées. Renseignez-vous auprès de l'Offices de tourisme de la station.

Rando raquettes au Crêt de la neige : se mettre sur le toit (du Jura)

Grimper au sommet du Jura ? Idéal pour crâner à la pause café mais aussi pour la vue impayable sur le lac Léman et les Alpes jusqu’au Mont-Blanc et jusqu’aux plaines de Franche-Comté de l’autre côté. La randonnée que nous vous proposons s'engouffre dans la forêt des Brillonnes, dans la réserve naturelle de la haute-chaîne du Jura et emprunte le GR® Balcon du Léman mais aussi le GR® 9. Cette sortie est classée parmi les randonnées « difficiles » du fait de sa longueur - 13 km, environ 6h30 - et de son dénivelé important, 850 m de montée à partir de Lélex pour arriver aux 1 720 m du Crêt de la neige. Vous pourrez toutefois trouver du réconfort lors d’une pause déjeuner bien méritée au refuge de la Loge, en plein Parc Naturel Régional du Haut-Jura.

Une fois au sommet, ceux qui en ont encore sous les raquettes pourront continuer jusqu’au Reculet, second plus haut sommet du Jura. Il vous suffira de continuer la crête descendante qui rejoint le GR Balcon du Léman. Celui-ci remonte vers le Reculet à 1718m, bien visible avec sa grosse croix métallique. La vue y est encore plus dégagée !

Une alternative (beaucoup) plus facile consiste à prendre le télécabine de la Catheline à Lélex. Celui-ci vous montera directement à 1436 m d'altitude, au départ d’un parcours de crête avec peu de dénivelé pour rejoindre le Crêt de la Neige ou le Reculet.

Les Hautes-Combes : la Laponie à 2 heures de Paris

Des hauts plateaux d’une soixantaine de kilomètres recouverts de forêts de conifères résineux (épicéa et sapins principalement) habitées de rennes et de bisons et traversées de chiens de traineau… Bienvenue en Laponie jurassienne ! Entre dolines et reliefs vallonnés, le domaine nordique des Hautes-Combes déploie ses grands espaces et bénéficie de conditions d’enneigement optimales, idéales pour la pratique de la balade en raquettes.

En empruntant les sentiers balisés (petits panneaux marqués ‘Hautes Combes’) vous pourrez faire le tour des principales communes du secteur - Lajoux, Septmoncel, Les Molunes, Bellecombe, Les Moussières, La Pesse et Les Bouchoux. Constitués de fermes traditionnelles du Jura à la toiture recouverte d’ancelles, charmants et hyper conviviales, chacun de ces villages mérite un détour, voire une pause déjeuner.

Balade en raquettes sur le Plateau de Retord

Autre plateau, autre département (Ain), le plateau de Retord est sûrement la partie la plus sauvage des montagnes du Jura. Encore désertique il y peu de temps, ce plateau surplombant la vallée du Rhône à 1000 m d’altitude connaît un certain regain d’intérêt, mais les habitations restent encore peu présentes. La Grande Traversée du Jura, qui longe le Retord du sud au nord, relie les 4 espaces nordiques et portes d’entrée du Plateau : Cuvéry, La Chapelle de Retord, Lachat et Les Plans d’Hotonnes. Les 15 itinéraires raquette balisés et 75 km de pistes cumulées qui comptent le plateau vous feront traverser de grands paysages doux et paisibles qui se transforment en vaste paradis blanc l’hiver.

Pour ceux qui ont besoin de matériel de randonnée raquette, vous trouverez plusieurs magasins de location de raquettes à Haut Valromey, commune de la station des Plans d’Hotonnes et à Valserhône, au pied du col de Cuvéry.

Avant de partir en rando raquette dans le Jura : les conseils de nos trappeurs jurassiens