Basses gorges du Verdon : randonnée facile à Quinson

Publié le 7 décembre 2023 - Modifié le 7 décembre 2023

Les basses gorges du Verdon, c’est la randonnée la plus accessible pour découvrir ce coin des Alpes de Haute-Provence. Une promenade sur le sentier du garde canal à Quinson, c’est l’assurance d’une balade nature magique, au plus près de l’eau où voguent les canoë-kayaks et les petits bateaux. On vous explique tout sur cette rando familiale dans les basses gorges du Verdon, qui n’ont rien à envier aux hautes gorges du Verdon.

Les basses gorges du Verdon, c’est la randonnée la plus accessible pour découvrir ce coin des Alpes de Haute-Provence. Une promenade sur le sentier du garde canal à Quinson, c’est l’assurance d’une balade nature magique, au plus près de l’eau où voguent les canoë-kayaks et les petits bateaux. On vous explique tout sur cette rando familiale dans les basses gorges du Verdon, qui n’ont rien à envier aux hautes gorges du Verdon.

  • Longueur : 9,7 km en boucle
  • Durée : 3h30 de marche
  • Dénivelé : 350 m D+
  • Difficulté : moyenne (déconseillé aux enfants sans surveillance accrue)
  • Point de départ : Montmeyan, à côté du pont de Quinson

Les basses gorges du Verdon ont ce petit truc magique. Même si tout le monde se presse (à raison) pour aller faire le sentier Blanc-Martel et voir les falaises des hautes gorges du Verdon, impossible de passer à côté de ce petit coin de paradis des Alpes-de-Haute-Provence.

Ici, pas de gigantesques falaises : le Verdon aux eaux turquoises serpente au milieu de petites gorges verdoyantes, où la roche nue alterne avec la végétation luxuriante. Dans les basses gorges du Verdon, qui se déploient à l’est de la commune de Quinson, les activités nautiques sont reines : canoë-kayak et petits bateaux naviguent paisiblement. Mais les amateurs de randonnée pédestre ne sont pas en reste, grâce au sentier du garde canal. Construit à la fin du XIXe siècle pour approvisionner le bassin d’Aix-en-Provence en eau potable et abandonné dans les années 1960, le canal s’est reconverti en un lieu de balade parfait pour découvrir le Verdon.

Suivez-nous, on vous explique tout sur cet itinéraire de promenade dans les basses gorges du Verdon.

Sentier du garde canal : la meilleure rando des basses gorges du Verdon

Basses Gorges du Verdon randonnée

Si vous vous demandez “Quel parcours pour faire les gorges du Verdon ?”, ne passez pas à côté du sentier du garde canal ! Cette promenade facile de moins de 10 kilomètres est une des meilleures pour marcher au plus près des eaux magiques du Verdon. Avec moins de 350 mètres de dénivelé positif, cette randonnée accessible au cœur du Parc naturel régional du Verdon se boucle en moins de 3h30 (sans compter les pauses pour prendre des photos !).

La balade commence de l’autre côté du pont de Quinson, à Montmeyan, au niveau de la rue du pont (cela ne s’invente pas). Le début de la promenade se trouve de l’autre côté de la route sur votre droite. Après un petit belvédère, le sentier redescend au plus proche du somptueux Verdon.

Sur les 3 premiers kilomètres, le sentier suit ainsi le cours tranquille de la rivière, ainsi que le tracé du GR® 99. Le chemin est étroit, mais sécurisé grâce à des rambardes et escaliers. Une sécurité qui permet de perdre son regard dans le bleu laiteux de la rivière et le vert des arbres qui semblent y plonger.

Au bout d’une heure de balade, vous arrivez à l’abri du garde canal, seul vestige témoignant de l’activité passée du site : des panneaux pédagogiques en expliquent l’histoire. Mettez vos lampes frontales, on se lance dans un tunnel long de 120 mètres. Des nombreux tunnels creusés dans les environs, c’est le seul accessible aux randonneurs et pour cause : des chauve-souris protégées, plus précisément le murin de Capaccini et le minioptère de Schreibers, y ont élu domicile.

Vous quittez alors les berges fraîches du Verdon, et prenez de la hauteur dans le vallon de Sainte-Maxime, jusqu’à la petite chapelle Sainte-Maxime, qui date du XIXe siècle. Ce lieu ombragé est idéal pour faire une petite pause, mais attention à vos victuailles : c’est aussi le royaume d’espiègles chèvres sauvages qui n'hésiteront pas à croquer dans votre casse-croûte.

Pour la suite de la balade, on espère que vous avez pris assez d’eau et de crème solaire : vous atteignez le plateau de Mallasoque, dont les hauteurs dénudées contrastent avec la verdure du début de la promenade. En cas de fortes chaleurs, vous pouvez bifurquer en direction de la draille des vaches, où vous retrouvez la fraîcheur du Verdon après un escalier de 300 marches. Mais si vous continuez tout droit, prenez le temps d’observer le ciel : sans la couverture de la forêt, il est plus facile d’admirer le vol des oiseaux de la région, dont le célèbre aigle royal.

Après quelques minutes sur le plateau et une petite descente en lacets, la magie des basses gorges du Verdon a fonctionné : sans vous en rendre compte, vous arrivez à la fin de la boucle, la tête remplie de souvenirs encore frais mais impérissables.

Nos autres destinations aux alentours