Randonnée vertigineuse dans les gorges de la Carança

Publié le 7 décembre 2023 - Modifié le 21 février 2024

Une immense faille dans les roches des Pyrénées, au fond de laquelle jaillit une végétation dense et étonnante, défiant la gravité sur les abords d’un ruisseau capricieux. Voici comment décrire cette randonnée dans les gorges de la Carança. Elles intriguent et inspirent, mais surtout, elles attirent les randonneurs intrépides en quête d’adrénaline sur les sentiers. La randonnée dans les gorges de la Carança est expérience à (littéralement) couper le souffle !

Une immense faille dans les roches des Pyrénées, au fond de laquelle jaillit une végétation dense et étonnante, défiant la gravité sur les abords d’un ruisseau capricieux. Voici comment décrire cette randonnée dans les gorges de la Carança. Elles intriguent et inspirent, mais surtout, elles attirent les randonneurs intrépides en quête d’adrénaline sur les sentiers. La randonnée dans les gorges de la Carança est expérience à (littéralement) couper le souffle !

Domptez le vide dans les gorges de la Carança

Si vous voulez mettre un peu de piquant dans votre séjour au cœur des Pyrénées-Orientales, voici un véritable défi ! Direction la commune de Thuès-entre-Valls, pour une rando aux sensations fortes dans les gorges de la Carança.

Sur votre droite, la falaise, sur votre gauche, le vide (ou presque). Surnommé “l’itinéraire du vertige” pour une bonne raison, le sentier est creusé dans la paroi rocheuse, à plusieurs dizaines de mètres au-dessus du ruisseau de la Carança. Et pour parfaire cette expérience riche en émotions, le parcours emprunte également plusieurs échelles, ponts suspendus et autres passerelles.

Vous l’aurez compris, les paysages grandioses et les randonnées des gorges de la Carança ne sont pas accessibles au plus grand nombre (certainement pas aux familles avec enfants). Pour les randonneurs au pas assuré, habitués aux jeux d’équilibristes en montagne, on vous promet un superbe moment à crapahuter dans un cadre naturel préservé, typique de la région. Mais comme on pense aussi aux promeneurs moins aventureux, on vous a préparé de beaux itinéraires alternatifs pour découvrir la région en toute tranquillité !

Petite boucle dans les gorges de la Carança

Au départ de cette randonnée, un panneau indique “itinéraire dangereux, aux risques et périls des randonneurs”. Le ton est donné ! Cette petite boucle dans les gorges de la Carança est, certes, de courte durée, mais elle appelle tout de même à une grande prudence. Comptez environ 3 heures (ou 1 heure si vous choisissez de vous arrêter à El Fornàs).

Un petit kilomètre pour se mettre en jambes, une première passerelle au-dessus du ruisseau, puis les choses sérieuses commencent. La Corniche, c’est le passage vertigineux qui fait toute la réputation de cette randonnée. Une bonne respiration, une main sur la ligne de vie, et c’est parti ! Surveillez vos pieds, mais n’oubliez pas de vous arrêter pour contempler le sublime panorama sur la vallée et les gorges de la Carança, avant de redescendre vers le ruisseau.

Ici, changement de décor, le sentier s’enfonce dans une oasis de fraîcheur où la végétation luxuriante laisse apercevoir quelques cascades. La randonnée, déjà aérienne, prend des airs de via ferrata, vous entraînant sur des passerelles métalliques, des échelles et des ponts suspendus, jusqu'à votre point de départ, au parking de la Carança.

Grande randonnée aux gorges de la Carança

Si vous êtes tombés amoureux de cet espace naturel et de sa riche biodiversité, sachez qu’il est possible de transformer cette petite boucle en une grande randonnée dans les gorges de la Carança.

Votre premier objectif est le refuge du Ras de la Carança. Cet itinéraire d’une vingtaine de kilomètres (aller et retour au parking de la Carança) peut se faire en une journée. Mais si vous le pouvez, on vous conseille de dormir dans la vallée de la Carança, surtout hors saison. Pensez à réserver, pour une nuit magique (en dortoir ou bivouac) dans un environnement exceptionnel.

Au réveil, les marcheurs les plus aguerris prendront la direction des lacs de la Carança : le petit estany Blau (2250 m), l’estany de la Carança (2264 m) et l’estany Negre (2505 m), source de la rivière Carança. Un peu plus haut se trouve un deuxième estany Blau (2583 m), votre destination finale pour ce jour de randonnée en compagnie des marmottes et isards des Pyrénées. De nombreux randonneurs choisissent de passer la nuit en bivouac aux abords de ce lac, puis de gravir le pic de l’Infern (2859 m) dès le lever du soleil. Expérience saisissante garantie !

Vos questions sur les gorges de la Carança

Nos autres destinations aux alentours