Les 3 Becs, randonnée incontournable de la Drôme et du Diois

Publié le 7 décembre 2023 - Modifié le 7 décembre 2023

Les amoureux de la randonnée pédestre savent que dans la Drôme, s’il fallait n’en choisir qu’une, ce serait bien la rando des 3 Becs. Ces trois sommets remarquables sont synonymes de panoramas époustouflants et d’une escapade dans le Diois que vous n’êtes pas près d’oublier !

Les amoureux de la randonnée pédestre savent que dans la Drôme, s’il fallait n’en choisir qu’une, ce serait bien la rando des 3 Becs. Ces trois sommets remarquables sont synonymes de panoramas époustouflants et d’une escapade dans le Diois que vous n’êtes pas près d’oublier !

  • Longueur : 10 kilomètres en boucle
  • Durée : environ 6 heures de marche
  • Dénivelé positif : 1 100 m
  • Difficulté : difficile
  • Point de départ : col de la Chaudière (La Chaudière, Drôme)

Pourquoi la randonnée des 3 Becs est-elle si célèbre ?

C’est peut-être LA randonnée à ne pas manquer si vous vous trouvez dans la Drôme ! Les 3 Becs, ce sont trois sommets : roche Courbe (1 545 m), le Signal (1 559 m) et le Veyou (1 589 m). Exceptionnelles, spectaculaires, emblématiques… on aurait tendance à abuser des superlatifs pour décrire ces grandes icônes du Diois. Mais si on devait résumer cette randonnée aujourd’hui avec vous, on dirait que c’est d’abord :

  • Un panorama grandiose sur la vallée de la Drôme, la forêt de Saoû, mais aussi le massif du Vercors ou celui du Diois, et même les Écrins en arrière plan. Inoubliable !
  • Une curiosité géologique, car les crêtes des 3 Becs forment l’un des plus beaux synclinaux perchés d’Europe, où vous découvrirez toutes sortes de paysages rocheux étonnants.
  • Une randonnée assez sportive (1 000 m de dénivelé), mais loin d’être inaccessible, grâce à un sentier extrêmement bien balisé.

En bref, cette randonnée des 3 Becs n’a pas fini de vous surprendre. Allez, c’est parti, on vous emmène marcher avec notre appli rando gratuite !

Randonnée du col de la Chaudière aux 3 Becs

Panorama du Veyou et des Trois Becs

Au départ du col de la Chaudière (1 047 m), la randonnée débute par une portion en sous-bois, puis le sentier débouche sur un superbe point de vue (le premier d’une longue série), juste avant le pas de Siara (1 300 m). C’est ici que les choses sérieuses commencent, avec une montée de marches en pierre, aménagées pour atteindre le plus haut des 3 Becs : le Veyou (1 589 m). Félicitez-vous, vous venez de parcourir les kilomètres les plus ardus de cette randonnée ! Cela dit, on espère que vous en avez encore dans les jambes, car pour atteindre les deux autres sommets, il faudra redescendre et… remonter. Mais c’est promis, la vue saura amplement motiver les troupes.

En direction du Signal (1 559 m), le paysage change, désormais ponctué de reliefs accidentés et de vues imprenables sur la belle forêt de Saoû. Le sentier traverse les pâturages, puis vous voici arrivés au dernier sommet : roche Courbe (1 545 m). Perchés au-dessus de la vallée de la Drôme, prenez le temps d’observer les villages en contrebas et la silhouette singulière du synclinal des 3 Becs, avant de vous diriger vers le rocher de la Laveuse (les férus de photographie apprécieront le curieux trou dans la roche). Le retour vers le col de la Chaudière se fait en rejoignant les sous-bois, sur le parcours du GR®9 “du Jura au Var”.

Et si vous estimez que vos mollets n’ont pas assez chauffé, on vous propose une belle option afin de prolonger cette randonnée des 3 Becs. Après le sommet de roche Courbe, prenez la direction du pas de la Motte (1 172 m) et revenez par le refuge des Girards (1 207 m). Cette “petite” boucle ajoute environ 5 kilomètres et 300 mètres de dénivelé au parcours.

Vos questions sur les 3 Becs

Nos autres destinations aux alentours