Randonnée lac du Salagou : la planète Mars près de Montpellier

Publié le 7 décembre 2023 - Modifié le 27 février 2024

Le lac du Salagou en randonnée, c’est le dépaysement assuré en plein cœur de l’Hérault et du Languedoc. Situé à l’ouest de Montpellier, à côté de Clermont-l’Hérault, ce lac de barrage est une claque visuelle. Villages (presque) engloutis, eau bleue propice à la baignade et surtout terre rouge aride si particulière, le lac du Salagou est une pépite d’Occitanie à voir en rando. De nombreux sentiers de balade bordent les plages du lac, de la promenade à pied facile au tour à VTT vivifiant, pour une aventure à la carte.

Le lac du Salagou en randonnée, c’est le dépaysement assuré en plein cœur de l’Hérault et du Languedoc. Situé à l’ouest de Montpellier, à côté de Clermont-l’Hérault, ce lac de barrage est une claque visuelle. Villages (presque) engloutis, eau bleue propice à la baignade et surtout terre rouge aride si particulière, le lac du Salagou est une pépite d’Occitanie à voir en rando. De nombreux sentiers de balade bordent les plages du lac, de la promenade à pied facile au tour à VTT vivifiant, pour une aventure à la carte.

Bouclez vos ceintures et relevez votre tablette, décollage imminent pour la planète Mars … dans l’Hérault ! Avec le lac du Salagou, pas besoin de voyage spatial pour avoir l’impression d’être sur une autre planète : il se situe au niveau de Clermont-l’Hérault, 50 kilomètres à l’ouest de Montpellier.

Le Grand site Salagou – cirque de Mourèze attire chaque année de nombreux visiteurs, venus pour la baignade, la pêche, mais surtout la randonnée pédestre et le VTT ! Suivez le guide, on vous a concocté un top 5 des meilleures balades à pied ou à vélo autour du lac du Salagou.

Nos meilleures randonnées au lac du Salagou

Voir toutes les randos

Plus grand lac de l’Hérault, dépaysement extraordinaire, couleurs d'une intensité rarissime... tant de superlatifs intergalactiques que vous comprenez en arrivant. Le lac du Salagou déploie ses 750 hectares au milieu d’un paysage aride dominé par la couleur rouge. Cette teinte si particulière est due à des ruffes, des sédiments argileux vieux de plus de 250 millions d'années, et qui sont fortement chargés en oxyde de fer. On pourrait alors croire que le lac a toujours été là, mais ce n’est pas du tout le cas : ce lac de barrage a vu le jour il y a seulement un demi-siècle ! Pensé pour le développement de la production fruitière ainsi que pour réguler les crues de l’Hérault, le lac artificiel sur le cours de la rivière du Salagou, affluent de la rivière Lergue, est finalisé en 1969.

Plus grand lac de l’Hérault, dépaysement extraordinaire, couleurs d'une intensité rarissime... tant de superlatifs intergalactiques que vous comprenez en arrivant. Le lac du Salagou déploie ses 750 hectares au milieu d’un paysage aride dominé par la couleur rouge. Cette teinte si particulière est due à des ruffes, des sédiments argileux vieux de plus de 250 millions d'années, et qui sont fortement chargés en oxyde de fer. On pourrait alors croire que le lac a toujours été là, mais ce n’est pas du tout le cas : ce lac de barrage a vu le jour il y a seulement un demi-siècle ! Pensé pour le développement de la production fruitière ainsi que pour réguler les crues de l’Hérault, le lac artificiel sur le cours de la rivière du Salagou, affluent de la rivière Lergue, est finalisé en 1969.

Le lac du Salagou en VTT

RANDO VELO FACILE

Le tour du lac du Salagou à VTT

“Comment faire le tour du Salagou ?” Un des meilleurs moyens de découvrir la richesse du paysage du lac du Salagou, c’est d’en faire le tour à VTT ! Ça tombe bien, le plan d’eau est entouré par des chemins de terre (rouge, forcément) qui permettent de faire une boucle de 23 kilomètres. Une promenade assez facile, avec un dénivelé positif d’un peu plus de 300 mètres, permettant de faire le tour en deux bonnes heures en prenant son temps.

Le passage par le village de Celles est d’ailleurs un immanquable du tour du lac. Cette commune fait partie des “victimes” de la construction du lac à la fin des années 60. Dans le projet initial, le lac devait atteindre une profondeur de 150 mètres, condamnant plusieurs hameaux et communes comme Celles, dont les habitants ont été expropriés.

Sauf que cette limite a été progressivement abandonnée : le lac a aujourd’hui une profondeur maximum de 139 mètres. À défaut de devenir un village englouti, Celles est devenu un village presque fantôme, où des ruines témoignent d’un passé pas si lointain. Mais les choses bougent, et le village est en pleine reconstruction.

Alternant chemins terreux et sous-bois, ce parcours vélo autour du lac offre une vue complète de la richesse du Salagou, notamment géologique : au sud-ouest du lac, pensez à faire un crochet par la cheminée basaltique du Neck de la Roque, curiosité vieille de 1,5 millions d’années. De nombreux parkings sont disséminés autour du lac, à Liausson, Clermont-l’Hérault ou encore Celles, pour autant de points de départ.

Lac du Salagou : randonnée au hameau des Vailhés

Pour la prochaine balade, on part explorer le nord du lac du Salagou, avec le hameau des Vailhés. Tout comme Celles, il a aussi été évacué en prévision de la montée des eaux du lac. Avec cette boucle de 10 kilomètres, ce sont deux facettes du lac du Salagou qui s’offrent à vous. Au bord du lac, la ruffe rouge domine le paysage, et vous flirtez avec le bleu de l’eau, avec un passage près de la chapelle Notre-Dame-de-Clans et le hameau en ruine de Pradines. Des cactus bordent le chemin et donnent des airs de western au paysage.

Changement de décor après le passage de la Mourade, et l’ascension sur le début du plateau de l’Auverne. Ce plateau basaltique détonne par sa diversité géologique et son panorama : la vue se dégage sur les reliefs alentour, avec même une vue sur le Mont Sainte-Baudille. Mais les trésors se trouvent aussi au bord du chemin : à l’image de cette capitelle, ce bâtiment paysan en pierre sèche typique de la région, qui se trouve au bord du sentier.

Balade sur la presqu’île de Rouens au lac du Salagou

Pour une balade courte et facile au plus près des eaux du lac, allez faire un tour au niveau de la presqu’île de Rouens. Une randonnée facile de moins d’1h30 au bord d’une des criques que compte le lac. Au bout, vous avez l’impression d’être au milieu du lac.

Levez la tête : aigle de Bonelli, buant ortolan, ou encore fauvette pitchou, vous pourrez peut-être y observer l’une des 21 espèces d’oiseaux qui nichent aux abords du Salagou.

En été, c’est un autre volatile un peu plus volumineux que vous aurez peut-être l’occasion de voir : les canadairs de la Sécurité Civile se servent en effet des eaux du Salagou dans leur lutte contre les feux de forêt.

Cirque de Moureze : vue ouverte sur le chaos dolomitique

RANDO SUR LA LUNE

Lac du Salagou et rando au cirque de Mourèze

Après la planète Mars, bienvenue sur la Lune ! Le cirque dolomitique de Mourèze est un des joyaux des alentours du lac du Salagou. Il est presque difficile à croire qu’il n’y a “que” le mont Liausson qui sépare les deux endroits tant le paysage est différent.

Le rouge des ruffes laisse ici la place à un chaos de roches blanches calcaires façonnées par l’érosion. De forme biscornue, elles semblent émerger ça et là au milieu de la végétation, sortes de géants minéraux dotés de volonté. Le Sphynx, le Gardien, l'Ours ou encore le Cerbère : ici, les rochers ont même un nom qui leur est propre !

Venez déambuler sur les différents sentiers que compte le cirque de Mourèze : on vous propose une version étendue de la balade précédente, avec une boucle au départ de Liausson, et qui passe par le mont Liausson : l’expérience ultime des bords du Salagou.

Montée au mont Liausson et vue sur le lac du Salagou

Et si on prenait un peu de hauteur pour observer le lac du Salagou ? Cap sur le mont Liausson ! Ce petit sommet de 535 mètres présente une des vues les plus dégagées sur le lac artificiel. Vignes, forêt de chênes verts, grotte et crête rocailleuse, cette boucle d’un peu plus de 5 kilomètres vous fait passer par toutes les émotions et les couleurs d’une rando dans l’Hérault.

À part quelques passages un peu raides comme à l’arrivée du col de Portes, cette randonnée présentant un dénivelé positif de 365 mètres est relativement accessible. Et la vue à 360 degrés qui vous attend dessus est le meilleur des remèdes aux crampes. Au nord, le lac du Salagou dévoile toute sa splendeur, avec au premier plan la presqu’île de Rouens et au fond le plateau de l’Auverne, où la couleur ocre plonge dans le bleu du lac. Mais au sud, l’ambiance est toute autre, avec le curieux et hypnotique cirque de Mourèze.

À savoir avant d'aller au lac du Salagou