Sentier Blanc Martel, sublime randonnée des gorges du Verdon

Publié le 7 décembre 2023 - Modifié le 14 décembre 2023

Le sentier Blanc Martel, c'est LA randonnée à faire dans les gorges du Verdon. Partez à la découverte du plus grand canyon d'Europe depuis le chalet de la Maline, point de départ du sentier Blanc Martel. Véritable joyau des Alpes-de-Haute-Provence, à la frontière avec le Var, cet itinéraire attire chaque année de nombreux randonneurs du côté de la Palud-sur-Verdon. Des échelles, des tunnels, une rivière turquoise et une nature luxuriante : venez vous faire votre propre avis, on vous explique tout. Et surtout, n'oubliez pas votre appareil photo !

Le sentier Blanc Martel, c'est LA randonnée à faire dans les gorges du Verdon. Partez à la découverte du plus grand canyon d'Europe depuis le chalet de la Maline, point de départ du sentier Blanc Martel. Véritable joyau des Alpes-de-Haute-Provence, à la frontière avec le Var, cet itinéraire attire chaque année de nombreux randonneurs du côté de la Palud-sur-Verdon. Des échelles, des tunnels, une rivière turquoise et une nature luxuriante : venez vous faire votre propre avis, on vous explique tout. Et surtout, n'oubliez pas votre appareil photo !

  • Longueur : 16 km aller simple
  • Durée : de 5h30 à 7 heures
  • Dénivelé : 600 m D+
  • Difficulté : moyenne (déconseillé aux jeunes enfants et personnes sujettes au vertige).
  • Point de départ du sentier Blanc Martel : le chalet de la Maline, la Palud-sur-Verdon (Alpes-de-Haute-Provence, Provence-Alpes-Côte d'Azur)

Vous avez envie d’aller au plus près des Gorges du Verdon? Avec le sentier Blanc Martel, on vous propose une balade au cœur de la célébrissime faille, qui marque la frontière entre les Alpes-de-Haute-Provence et le Var. Mais pourquoi ce nom ? “Blanc Martel”, légende locale d’un marteau immaculé qui aurait taillé le plus grand canyon d’Europe du côté de la Palud-sur-Verdon ? Perdu, la vérité est un peu moins poétique : Alfred-Édouard Martel et Isidore Blanc sont les premiers à avoir exploré dans sa totalité le canyon en 1905 et on a donné leur nom au sentier, créé en 1928 pour découvrir ce coin du Parc naturel régional du Verdon.

Mais la poésie réside dans le sentier de randonnée lui-même, qu’on vous invite à découvrir avec nous. Suivez le guide, on vous montre la meilleure façon de faire le sentier Blanc-Martel.

Point de départ du sentier Blanc-Martel : le chalet de la Maline

Le point de départ principal du sentier Blanc-Martel se situe au chalet de la Maline. Cette randonnée consiste en un aller-simple au cœur des Gorges, et n’a comme accès que ses deux extrémités : le chalet de la Maline à la Palud-sur-Verdon et, de l’autre côté, le village de Rougon. Le chemin étant parfois étroit et très emprunté, notamment l’été, il est fortement recommandé de commencer la randonnée depuis le chalet de la Maline au sud. Plusieurs solutions existent pour s’y rendre.

  • La navette du sentier Blanc-Martel : afin d’éviter une congestion des petits parkings des Gorges du Verdon, une navette circule du printemps à l’automne. Elle part de la Palud-sur-Verdon le matin, dépose les randonneurs au chalet de la Maline, puis les récupère au parking du Point Sublime de Rougon après leur promenade. Cette navette est aussi connectée à la ligne de bus qui relie Riez à Castellane.
  • Le taxi : différents services de taxi font la liaison entre le nord et le sud de la balade. Pratique en dehors de la saison d’activité de la navette.

Itinéraire de la rando du sentier Blanc-Martel

Le sentier Blanc Martel et le Point Sublime

Le sentier Blanc-Martel est en réalité une petite portion de 16 km du circuit de grande randonnée du GR® 4, qui relie l’Atlantique à la Provence. Alors pour commencer la balade, rien de plus simple, suivez les marquages blancs et rouges.

Le chemin s’engage sur la première descente du circuit. En un peu plus de 45 minutes de marche en sous-bois sur un parcours en lacets, vous atteignez le carrefour des Cavaliers. La passerelle de l’Estellié enjambe ici le Verdon et permet de passer dans le Var voisin, et de rejoindre le sentier de l’Imbut (fermé jusqu’à nouvel ordre pour cause d’éboulement).

Plutôt que de vous diriger vers la passerelle à droite, vous tournez à gauche, pour arriver au premier coup de cœur de la balade, le pré d’Issane. Cette plage de galets blancs dénotte avec le bleu parfois trouble du rapide Verdon qui y coule, le vert des arbres qui vous entourent et le blanc des parois qui vous dominent.

Après le pierrier de l’éboulis de Guègues, vous arrivez au niveau de la grande cavité de la Baume aux bœufs. L’occasion peut-être d'apercevoir certains oiseaux qui nichent dans les parages, comme les vautours fauves ou vautours moines. Il y a ensuite un petit détour de 30 minutes sur la droite du chemin principal, en direction de la Mescla. N’hésitez pas : au bout vous attend le balcon de la Mescla, superbe belvédère sur le Verdon, qui forme ici une boucle aux couleurs laiteuses.

S'ensuit une montée assez raide mais courte jusqu’à un point de vue emblématique de cette balade, la brèche Imbert. Cette faille comme ciselée dans la roche offre une vue vertigineuse sur le cours du Verdon plus bas. Pour la traverser, vous descendez les 274 marches des escaliers de la brèche d’Imbert (aussi appelés échelles, mais ne vous en faites pas, il s’agit bien d’escalier).

Le sentier Blanc-Martel devient beaucoup plus "roulant" après le Balcon des hirondelles, et le défilé des Baumes Fères, dont la plage vaut le détour. Une balade au fil de l’eau et au bord des parois rocheuses… avant d’aller sous la roche ! Sortez les lampes frontales, le chemin emprunte alors successivement le tunnel des Baumes, le tunnel de Trescaire (110 m) puis le plus long, le tunnel du Baou et ses 670 m. Ces tunnels sont les témoins d’un ancien projet d’exploitation hydroélectrique. Vous êtes alors au niveau du couloir Samson, partie la plus étroite des gorges, là où les murs minéraux sont les plus imposants.

Il ne vous reste plus qu’à remonter les escaliers pour arriver au belvédère du couloir Samson, le temps de jeter un dernier regard sur les gorges que vous venez de traverser, avant d’arriver à la fin de la balade, le Point Sublime.

À savoir avant d’aller marcher sur le sentier Blanc-Martel