Lacs de Vens : rando d’altitude avec refuge à la clé

Publié le 7 décembre 2023 - Modifié le 18 décembre 2023

Découvrez les lacs de Vens, hauts lieux de la randonnée pédestre dans le Mercantour ! Perchés de 2286 à 2327 m d'altitude, ces lacs émeraude font la renommée des Alpes-Maritimes. Plusieurs itinéraires de rando mènent à ces pépites situées sur les hauteurs de Saint-Etienne-de-Tinée, à quelques encablures de la frontière italienne. Cerise sur le gâteau : le refuge des lacs de Vens vous y attend, pour une nuit magique au cœur du parc national du Mercantour. Une rando sportive qui vous laissera des souvenirs plein la tête.

Découvrez les lacs de Vens, hauts lieux de la randonnée pédestre dans le Mercantour ! Perchés de 2286 à 2327 m d'altitude, ces lacs émeraude font la renommée des Alpes-Maritimes. Plusieurs itinéraires de rando mènent à ces pépites situées sur les hauteurs de Saint-Etienne-de-Tinée, à quelques encablures de la frontière italienne. Cerise sur le gâteau : le refuge des lacs de Vens vous y attend, pour une nuit magique au cœur du parc national du Mercantour. Une rando sportive qui vous laissera des souvenirs plein la tête.

Lacs de Vens : comment y aller ?

  • Où se trouvent les lacs de Vens ? Les lacs de Vens se trouvent à Saint-Etienne-du-Tinée, dans les Alpes-Maritimes. Le principal point de départ de la randonnée se trouve au lieu-dit le Pra, à une heure de Barcelonnette, et à deux heures de Nice. Ce hameau se trouve sur la départementale D64, route du mythique col de la Bonette, plus haute route bitumée de France.
  • Parking : où se garer pour aller aux lacs de Vens ? Un petit parking dédié se trouve au hameau du Pra, au niveau de panneaux explicatifs.

Lacs de Vens : itinéraire de rando jusqu’au refuge

L'arche de Vens domine le panorama des lacs de Vens en contrebas

De bonnes chaussures de randonnée ? Check. Des réserves d’eau pour la journée ? Check. Crème solaire, chapeau et appareil photo ? Check. C’est parti pour la randonnée aux lacs de Vens ! Ah oui, des bâtons de marches peuvent être utiles pour cette rando sportive, qui flirte avec les 1300 mètres de dénivelé positif.

Montée jusqu’aux Aiguilles de Tortisse

Et ça attaque assez fort dès le début, au hameau du Pra (1700 m), avec une première grosse montée : un chemin de lacet assez exposé remonte rapidement jusqu’au joli plateau de Morgon. L’itinéraire passe ensuite par un petit collet qui débouche sur le plateau de Tortisse. Juste après le torrent de Tortisse, mince filet d’eau l’été, se trouve la maison forestière de Tortisse, charmante petite bâtisse en pierre. Ouvrez l'œil, vous pouvez observer des marmottes et des chamois.

Le sentier remonte ensuite la vallée, en suivant puis traversant à gué le torrent du Tortisse qui dévale les pelouses alpines. Deuxième difficulté du jour, le chemin devient de plus en plus vertical, jusqu’à l’arrivée au col du Fer (2584 m). Vous êtes à la frontière avec l’Italie et le Piémont, la vue est à tomber sur les sommets transalpins. Un replat vous mène au collet de Tortisse (2591 m), en dessous des Aiguilles de Tortisse (2672 m). Si vous avez le courage (et les mollets), faites-y un détour, vous ne serez pas déçus de la vue. Mais le panorama au collet est déjà sublime : devant vous se dévoilent les lacs de Vens, nichés en lieu et place d’un ancien cirque glaciaire.

Arrivée au refuge des lacs de Vens et tarte aux myrtilles

Vous entamez une descente progressive face au cirque glaciaire aux névés persistants, et apercevez les sommets qui le bordent : la cime des Blanches (2763 m), le mont Vallonnet (2953 m) ou la cime de Fourchas (2783 m), qui semble se jeter dans le lac. Vous passez à côté de la très photogénique arche de Tortisse, pont minéral naturel qui semble encadre le paysage du parc national du Mercantour.

Le refuge des lacs de Vens (2380 m) vous attend sur les rives du plus grand lac. Même si vous n’avez pas prévu d’y passer la nuit, n’hésitez pas en pleine saison à y faire une pause gourmande, en dégustant une tarte aux myrtilles ! Le parcours de randonnée longe ensuite le lac, jusqu’au verrou qui le ferme. Enfin, le sentier remonte jusqu’à un collet, après lequel vous retrouvez la maison forestière de Tortisse. Le retour se fait par le même chemin qu’à l’aller.

Vos question à propos des lacs de Vens