Randonnée à Cauterets : les plus beaux itinéraires

Publié le 7 décembre 2023 - Modifié le 21 février 2024

Bienvenue à Cauterets ! Ici, des lacs, des cascades, des sommets vertigineux et des panoramas à couper le souffle vous attendent dans cet espace naturel incroyable des Hautes-Pyrénées. Rien que ça ! Les randonnées à Cauterets sont décidément parmi les plus époustouflantes du massif des Pyrénées. Été comme hiver, chacun trouvera son sentier, de la balade facile à la rando chevronnée, pour partir à la rencontre des marmottes et isards sur les sentiers du parc national.

Bienvenue à Cauterets ! Ici, des lacs, des cascades, des sommets vertigineux et des panoramas à couper le souffle vous attendent dans cet espace naturel incroyable des Hautes-Pyrénées. Rien que ça ! Les randonnées à Cauterets sont décidément parmi les plus époustouflantes du massif des Pyrénées. Été comme hiver, chacun trouvera son sentier, de la balade facile à la rando chevronnée, pour partir à la rencontre des marmottes et isards sur les sentiers du parc national.

Où se trouve Cauterets ?

Lové au creux d’une étroite vallée des Hautes-Pyrénées, à seulement trente kilomètres au sud de Lourdes, Cauterets tient son nom du latin ”vallée des bains chauds”, en référence à son activité thermale. En effet, depuis la fin du XIXème siècle, plusieurs établissements exploitent les nombreuses sources naturellement soufrées autour de Cauterets, une petite ville qui révèle bien des surprises. Aujourd’hui encore, son bourg regorge de pépites architecturales, typiques des montagnes pyrénéennes, et de spécialités à déguster (on ne repartira pas sans avoir goûté aux berlingots de Cauterets !).

De hauts sommets à portée de main, des sentiers de randonnée accessibles en été et des pistes de ski pour l’hiver… Cauterets à tout pour séduire les passionnés du milieu montagnard. Un vrai bonheur pour les amoureux des sports de montagne, mais aussi pour les visiteurs venus s’extasier devant la beauté des paysages environnants. On découvre ainsi les panoramas du cirque de Lys, le massif du Vignemale, gigantesque barrière naturelle avec l’Espagne, dont le sommet (3 298 m) domine les Pyrénées françaises, ou encore la biodiversité foisonnante du Parc national des Pyrénées.

Et parmi toutes ces destinations, on vous a sélectionné quelques pépites issues de notre appli randonnée :

Où se promener à Cauterets ? Nos meilleurs parcours de randonnée

Les itinéraires de randonnée à Cauterets foisonnent. Été comme hiver, qu’il s’agisse d’une promenade en famille, d’une petite balade ou d’une sortie plus sportive avec bivouac, on a ce qu’il vous faut. Enfilez vos chaussures de randonnée, on vous emmène !

Surnommé “chemin des cascades” ou “randonnée des cascades”, le sentier menant de Cauterets au Pont d’Espagne est un incontournable de la région, surtout lorsque les températures grimpent. Le chemin suit agréablement le torrent du Gave de Marcadau, pour une promenade ombragée et ponctuée (comme son nom l’indique) de plusieurs cascades : celle des sources du Mauhourat, mais aussi les cascades du Cerisey, du Pas de l’Ours ou encore celle de Boussès. Après seulement 1h30 de marche (depuis la Raillère) vous voici déjà arrivés au Pont d’Espagne, ouvrage remarquable classé parmi les Grands Sites d’Occitanie. Cet itinéraire fait partie des randonnées faciles à Cauterets, particulièrement recommandé aux familles.

Vous n’êtes pas encore prêts à vous arrêter ? Pas de problème ! Poursuivez votre randonnée (2h supplémentaire sur un sentier plutôt facile) en suivant une portion du célèbre GR® 10 vers le lac de Gaube. L’un des panoramas les plus photogéniques de la région vous attend, au pied du massif de Vignemale, dont le reflet miroite à la surface de ce lac aux eaux limpides. Toujours pas rassasiés ? Sachez que le GR® 10 mène ensuite au refuge des Oulettes de Gaube, pour une vue imprenable sur les glaciers de Vignemale.

Notre conseil : si vous en avez la possibilité, privilégiez un départ matinal. En effet, la randonnée des Cauterets au Pont d’Espagne (le fameux “chemin des cascades”), puis le sentier jusqu’au lac de Gaube, sont très appréciés. Ils attirent de nombreux visiteurs, surtout en période estivale, qui peuvent également emprunter un télésiège afin de raccourcir considérablement la montée vers le lac de Gaube.

Randonnée de Cauterets vers le Lac d’Ilhéou

Un dénivelé un peu plus conséquent (environ 700 m), mais cette randonnée à Cauterets vers le lac d’Ilhéou promet de magnifiques paysages de moyenne montagne, une belle découverte du parc national des Pyrénées et, cerise sur le gâteau, un panorama sur un lac aux eaux cristallines, dans lequel les plus téméraires pourront tenter de se baigner.

Le départ se fait à Cambasque, soit à seulement 15 minutes de voiture depuis le centre de Cauterets. Pour accéder à celui que l’on surnomme le “lac bleu”, en référence à sa belle coloration, il vous faudra emprunter une large piste longeant le gave d’Ilhéou. Ce petit ruisseau torrentiel vous mènera à travers une vallée sauvage et minérale, jusqu’à une élégante cascade longiligne qui ravira les amateurs de photographie (c’est le moment de sortir les trépieds et de régler votre appareil en “pose longue” !). On revient un peu sur ses pas pour retrouver le sentier, puis le lac noir apparaît juste avant l’arrivée au lac d’Ilhéou, encaissé aux pieds de hauts-sommets pyrénéens : Grand Barbat (2 813 m), pic d’Arrouy (2 785 m), pic de Courounalas (2 566 m) ou encore pic de Nets (2 428 m). Pour une vue plongeante sur le lac, grimpez quelques mètres supplémentaires jusqu’au refuge d’Ilhéou, où vous pourrez reprendre des forces autour d’une bonne crêpe ou d’un morceau de fromage (ouverture de mai à octobre, possibilité de passer la nuit sur réservation). Un sentier permet de faire le tour du lac et de profiter d’un sublime paysage parsemé de névés au printemps.

Vous recherchiez une balade moins exigeante ? Sachez qu’il est également possible d’emprunter la télécabine du Lys, puis le télésiège du Grand Barbat (tous deux ouverts en période estivale, avec achat d’un forfait piéton) et ainsi raccourcir la randonnée de Cauterets au lac d’Ilhéou, pour un dénivelé de seulement 400 mètres !

À seulement 6 kilomètres de Cauterets, La Fruitière est un point de départ bien connu pour de nombreuses randonnées dans la vallée du Lutour. La Fruitière, c’est aussi un restaurant qui fait le bonheur des randonneurs pouvant compter sur une bonne assiette et une boisson désaltérante après les efforts physiques de la journée.

Bonne nouvelle : il existe un sentier de randonnée entre Cauterets et La Fruitière ! Un chemin parfois étroit (mais toujours bien tracé), vous mènera sans difficulté des thermes de Pauze au refuge de La Fruitière, en compagnie de marmottes et isards un peu froussards, postés à distance raisonnable des visiteurs. Une randonnée sans prétention mais très agréable, le long du gave de Lutour, un petit ruisseau de montagne formant quelques rapides ainsi qu’une belle cascade au débit impressionnant lors de la fonte des neiges (nommée la cascade du Lutour, tout en originalité).

Pour ceux qui en ont encore sous le pied, on vous invite à poursuivre votre chemin sur une grande classique de la région : la randonnée du lac d’Estom. Au programme : un parcours qui n’est pas des plus faciles et requiert une bonne condition physique, mais quelle beauté une fois le lac d’Estom en vue ! Les pentes des pics de Cestrède (2 947 m), Estom Soubiran (2 829 m) et Labas (2 946 m) se jettent dans les eaux turquoises de ce lac pyrénéen perché à 1 804 m d’altitude. Et si le vent n’est pas de la partie, profitez d’un superbe panorama en miroir sur la surface du lac, avant de redescendre vers La Fruitière et Cauterets.

Si Cauterets compte de belles pistes de ski pour dévaler les pentes pyrénéennes l’hiver, les adeptes de la randonnée raquettes ont aussi de quoi se faire plaisir. Car revêtus de leur beau manteau neigeux, les sentiers des vallées de Gaube et du Lutour prennent des airs enchanteurs qui ne laisseront personne indifférent. Chaussez vos raquettes et explorez de beaux parcours transformés en paradis blanc !

Vous vous souvenez du lac de Gaube ? Et du pont d’Espagne ? Vous imaginez-vous ces cascades et lacs gelés, ces paysages enneigés ? Grands favoris des marcheurs de l’été, ces chemins le sont tout autant pour les sportifs à la recherche d’une randonnée raquettes à Cauterets. Il en va de même pour La Fruitière, dont le refuge reste ouvert les week-ends en hiver afin d’approvisionner les randonneurs en chocolat chaud.

Attention : n’hésitez pas à contacter l’Office de tourisme de Cauterets pour vous informer sur les conditions d’enneigement et la praticabilité des parcours de randonnées à Cauterets en hiver. Vous pouvez aussi consulter les webcams de Cauterets pour un bel aperçu des conditions météorologiques en temps réel.

On vous voit venir, les grands amoureux de la montagne ! Une journée de randonnée, ce n’est pas suffisant, n’est-ce pas ? Vous trépignez à l’idée d’ouvrir la tente aux aurores face aux sommets pyrénéens ? Allez, on vous offre quelques bons plans pour passer la nuit en bivouac autour de Cauterets.

Parmi les beaux itinéraires à parcourir se trouve la randonnée de Cauterets vers les lacs d’Estibe Aute, où il est possible de dormir en bivouac. Le début du parcours est semblable à celui menant au lac d’Estom (1 804 m) mais, cette-fois ci, on bifurque pour se diriger vers deux petits lacs un peu plus en altitude (2 328 m). Une randonnée idéale pour profiter de l’atmosphère brumeuse et mystique des lacs d’Estibe Aute au petit matin.

Du côté des vallées de Gaube et du Marcadau, on vous conseille l’itinéraire de randonnée menant du Pont d’Espagne vers un beau chapelet de lacs de montagne : ceux de l’Embarrat (2 078 m), le lac du Pourtet (2 420 m) et le lac Nère (2 309 m). Bivouac inoubliable garanti ! Mais si vous préférez un couchage un peu plus confortable, le refuge de Wallon est une bonne option (réservation indispensable). Enfin, vous pouvez aussi prolonger la randonnée de Cauterets au lac de Gaube pour vous frotter au Petit Vignemale (3 032 m). Le parcours requiert une bonne condition physique pour affronter une distance et un dénivelé importants, mais la vue au sommet vaut bien quelques courbatures aux mollets !

Notre dernier conseil : prenez bien connaissance des consignes relatives au bivouac dans le parc national des Pyrénées, afin que cette expérience inouïe ne perturbe pas la biodiversité et la vie du parc.