Cirque de Troumouse, l’autre star des Pyrénées en rando

Publié le 8 février 2024 - Modifié le 21 février 2024

Dans la famille des cirques glaciaires des Hautes-Pyrénées à faire en randonnée, je demande le cirque de Troumouse ! Moins connu que son célèbre voisin de Gavarnie, Troumouse a pourtant tout pour plaire. Montagnes gigantesques, prairies alpines verdoyantes, lacs et petits ruisseaux : c’est un joyau du parc national des Pyrénées et de la région Occitanie. Accès, altitude et … petit train : on vous dit tout sur le cirque de Troumouse, à découvrir avec notre appli de rando 100% gratuite.

Dans la famille des cirques glaciaires des Hautes-Pyrénées à faire en randonnée, je demande le cirque de Troumouse ! Moins connu que son célèbre voisin de Gavarnie, Troumouse a pourtant tout pour plaire. Montagnes gigantesques, prairies alpines verdoyantes, lacs et petits ruisseaux : c’est un joyau du parc national des Pyrénées et de la région Occitanie. Accès, altitude et … petit train : on vous dit tout sur le cirque de Troumouse, à découvrir avec notre appli de rando 100% gratuite.

Troumouse : un “petit” Gavarnie, la foule en moins !

Elles en ont de la chance les Hautes-Pyrénées. Ce département d’Occitanie, à la frontière avec l’Espagne, compte trois cirques glaciaires, tous classés à l’Unesco depuis 1997. Il y a le plus confidentiel, le cirque d’Estaubé. Il y a ensuite la “star”, le cirque de Gavarnie. Aujourd’hui, on va voir le troisième, à l’est, le cirque de Troumouse.

Avec ses quatre kilomètres de diamètre, le cirque de Troumouse est un géant des Pyrénées. Cet amphithéâtre naturel quasiment rond de Gavarnie-Gèdre a une aura hypnotisante, tout en contraste.

Les hauts sommets granitiques enneigés, dont certains dépassent les 3 000 mètres d’altitude, dominent des alpages humides et fleuris où paissent des vaches et des moutons. On y va ?

Le reflet des sommets du cirque de Troumouse dans un lac d'altitude

Cirque de Troumouse en boucle, notre itinéraire préféré

  • Longueur : boucle de 12,1 km
  • Durée : 5h20
  • Dénivelé positif : 665 m D+
  • Difficulté : randonnée difficile
  • Point de départ : le refuge d’Héas, Gavarnie-Gèdre

Une première montée sportive dans la vallée

Le cirque de Troumouse regorge de balades faciles et accessibles, notamment grâce à sa navette (voir plus loin). Mais si vous n’avez pas peur d’un peu de dénivelé, on vous recommande chaudement l’itinéraire de la boucle du cirque de Troumouse : c’est le meilleur moyen de percevoir la magie des lieux.

La randonnée commence au refuge d’Héas, au bord du Gave du Héas. Toute la première partie de la rando consiste en une montée constante en suivant le cours du Gave de Touyères. Dans cette petite vallée encaissée coulent de nombreux ruisseaux qui descendent des hauteurs.

Lacs d’altitude et pelouse alpine

Des vaches dans les cirque de Troumouse avec les montagnes dans le fond

Peu après l’entrée dans la zone de cœur du parc national des Pyrénées, le sentier se met à grimper en lacets. Les mollets chauffent, mais l’effort est récompensé, avec l’arrivée sur le plateau sommital au niveau de la cabane des Aires. C’est la claque : partout où vous regardez, se dressent les montagnes, frontière verticale avec l’Espagne.

Le sentier de rando rejoint ensuite le lac des Aires (2 342 mètres d’altitude), l’un des trois lacs que compte le plateau. Rempli l’hiver et à la fonte des neiges, ce plan d’eau au pied des montagnes s’assèche pendant l’été. Ouvrez l'œil, vous y verrez peut-être des isards et des marmottes, ou encore des vaches et moutons d’élevage.

Table d’orientation et vue dégagée sur le cirque

Un randonneur observe le cirque de Troumouse devant la cabane de la Vierge

Le chemin de balade continue ensuite en dessous des plus hauts sommets du cirque glaciaire de Troumouse. Pic de la Munia (3 133 m), pic de Serre Mourène (3 090 m) ou encore pic de Bouneu (2 726 m) : les géants pyrénéens vous surveillent.

Arrivé au niveau de la cabane de la Vierge, vous entamez la dernière (petite) ascension, jusqu’à la Vierge de Troumouse. Cette statue bicolore fait face à la vallée : perchée à 2 115 mètres d’altitude, c’est le point culminant de la randonnée.

À ses pieds se trouve une table d’orientation, qui vous permet d’en apprendre plus sur les montagnes environnantes, avant de finir la boucle qui redescend dans la vallée.

Un petit train pour des balades faciles d’accès

Autrefois accessible après un péage au refuge du Héas, le parking du cirque de Troumouse, niché sur le plateau sommital, est désormais interdit aux voitures en journée, de juin à octobre (la route reste ouverte aux vélos). À la place, une navette a été mise en service.

Ce petit train fait des allers-retours entre le plateau du Maillet (parking gratuit) et le départ des balades du cirque, 275 mètres plus haut. Les tarifs en 2023 étaient de 5€ l’aller par adulte, 3€ par enfant de moins de 12 ans (paiement en espèces).

Vos questions à propos du cirque de Troumouse