Lac d’Aubert : randonnée auprès des lacs du Néouvielle

Publié le 7 décembre 2023 - Modifié le 28 février 2024

Niché au milieu des sommets du massif du Néouvielle, le lac d’Aubert vous attend aux côtés de son voisin le lac d’Aumar. Ces deux lacs des Hautes-Pyrénées sont des terrains de jeu de choix pour les amateurs de randonnée pédestre, de balade en extérieur et même de bivouac.

Niché au milieu des sommets du massif du Néouvielle, le lac d’Aubert vous attend aux côtés de son voisin le lac d’Aumar. Ces deux lacs des Hautes-Pyrénées sont des terrains de jeu de choix pour les amateurs de randonnée pédestre, de balade en extérieur et même de bivouac.

En occitan, son nom signifie "eau verte". Mais en fonction de l’heure, de la saison ou même de la météo, le lac d’Aubert a la capacité de se parer de multiples couleurs et reflets. D’une superficie de 45 hectares, ce lac d’altitude est situé dans le département des Hautes-Pyrénées, et plus précisément dans le massif du Néouvielle.

Perché à 2148 m d’altitude à la frontière des villages de Vielle-Aure et de Saint-Lary-Soulan, le barrage de ce lac artificiel des Pyrénées surplombe les laquettes. Cette succession de petits lacs naturels fait la renommée de ce massif où l’eau est centrale. En effet, la réserve naturelle du Néouvielle, créée en 1936, compte pas moins de 70 lacs, vestiges des glaciers de l’époque du Quaternaire.

En découle une topographie accidentée, faite de cirques à fonds plats et arêtes en "chenilles", créant autant de coins et recoins à explorer en randonnée pédestre avec notre appli rando gratuite, comme tout autour du lac d’Aubert.

Que le lac d’Aubert soit votre destination, votre point de départ, ou même une étape d’un plus long sentier, il est entouré d’une multitude de parcours de randonnée facilement accessibles. La majeure partie des randonneurs se garent au niveau du parking payant du lac d’Orédon et pour cause : de 9h30 à 18h, l’accès à la route reliant le lac d’Orédon à celui d’Aubert est interdite aux véhicules personnels (une navette payante est mise en place en haute saison. En hiver, la route pour accéder au massif est fermée, voir plus bas).

Ça tombe bien, c’est justement au nord de ce parking du lac d’Orédon que commence l’un des sentiers principaux du Néouvielle, celui dit de la Montagne d’Aumar. Ne prenez pas trop peur face à ce nom : ça va grimper, mais on est loin de l'alpinisme, avec un dénivelé positif total autour de 370 m. La montée commence à l’ombre des pins à crochets, variété endémique qui adore les hauteurs et qu’on retrouve jusqu’à 2800 m d’altitude !

Le parcours atteint ensuite un premier replat où sont nichées les célèbres laquettes. Une zone humide où la biodiversité du Néouvielle prospère. Vous y croiserez peut-être des crapauds accoucheurs, qui restent parfois 10 ans à l’état de têtard. Observez l’eau, vous verrez peut-être y nager un desman ou "rat trompette", petit mammifère insectivore de la famille des taupes, reconnaissable à son long museau.

Une dernière ascension au pied du barrage, et vous arriverez à destination. Arrêtez-vous à la table d’orientation du lac d’Aubert, pour comprendre la beauté du paysage qui se dessine devant vous. De là, vous pourrez aller voir le lac d’Aumar tout proche, séparé d’une bande de terre de seulement 200 m, qui domine et alimente en partie le lac d’Aubert.

Vous avez envie d’une aventure de plusieurs jours et de partir faire un trek dans les Pyrénées ? Avec le sifflement de ses marmottes, le vol de ses grands tétras, ses landes à rhododendron et ses nombreux lacs, le massif du Néouvielle est parfait pour l’itinérance.

En effet, les options d’hébergement ne manquent pas : la réserve naturelle du Néouvielle compte pas moins de 5 refuges, permettant de faire une boucle de plusieurs jours au départ du lac d’Orédon. Lac d’Aubert, lac d’Aumar, lac de Bastan ou encore lac de l’Oule : ce parcours de 30 km, qui emprunte une partie du GR® 10, la fameuse Grande traversée des Pyrénées, va vous faire passer par les plus beaux points d’eau du massif.

Ceux qui aiment les randonnées en autonomie se demandent sûrement "Où bivouaquer dans le massif du Néouvielle ?". Là aussi, des solutions sont possibles, mais plus restreintes. En effet, réserve naturelle oblige, il n’est possible de monter un bivouac qu’aux abords du lac d’Orédon et du lac d’Aubert, à des endroits bien spécifiques.

Une option qui peut convenir à ceux qui veulent se frotter à l’ascension du Pic du Néouvielle tout proche. En partant du lac d’Aubert, comptez autour de 4h30 pour grimper les 800 m de dénivelé positif, et atteindre le sommet à 3090 m d’altitude. Une randonnée difficile avec des passages techniques et quelques névés, mais avec en récompense une vue panoramique sur les montagnes environnantes.

À savoir avant d'aller au lac d'Aubert